Violoniste de talent et compositeur, Feininger comparait son art à la musique, qui jouait un rôle majeur dans sa réflexion esthétique. Toute sa vie, il a cherché à reproduire les structures de la fugue, tant dans son oeuvre picturale que dans ses compositions musicales. Quand on lui demandait quel artiste l’avait le plus influencé, il répondait : Bach. Comme pour ses compagnons Klee et Kandinsky, il pensait que la musique permettait de transcender son art.

Au coeur de l'exposition, un salon de musique fait vivre l'expérience synesthésique de la peinture et de la musique selon Feininger : aux constructions musicales en contrepoints répondent les partitions chromatiques rythmées de ses tableaux grâce à une riche sélection de fugues et autres pièces pour différents instruments écrites essentiellement par Bach mais aussi composées par Feininger.

En parallèle, la Fondation Arte Musica présente un festival intitulé « Une Fugue au Musée », une incursion dans le monde de la fugue avec des conférences et des concerts dans la nouvelle Salle Bourgie consacrés à cette forme musicale riche et passionnante. La programmation couvre le répertoire du XVIIIe siècle (avec L’Art de la fugue et le Clavier bien tempéré de Bach, deux monuments de la musique) à nos jours, incluant les propres compositions de Feininger et des oeuvres inspirées par sa peinture. Le festival « Une Fugue au Musée » a été imaginé par Isolde Lagacé, directrice artistique et générale de la Fondation Arte Musica.



CONCERTS FONDATION ARTE MUSICA
Festival « Une Fugue au Musée »


Consultez le dépliant

SalleBourgie.ca




LE TÉLÉPHONE BIEN TEMPÉRÉ


JEUDI 8 MARS, 14 H
Œuvres de Walter Boudreau et Yves Daoust pour quintette à vent, clavecin,
électronique et téléphones cellulaires

Ensemble de la SMCQ
Walter Boudreau,
direction
Geneviève Soly, clavecin et Jean-Willy Kunz, orgue

Œuvre ludique inspirée du premier Prélude et fugue du Clavier bien tempéré de Bach, qui demande la participation du public muni de son précieux instrument : le téléphone cellulaire.
Un happening pour toute la famille durant la semaine de relâche.




PRÉLUDES ET FUGUES DE CHOSTAKOVITCH


JEUDI 8 MARS, 19 H 30
David Jalbert, piano
Des extraits d’une œuvre majeure du XXe siècle inspirée du Clavier bien tempéré de Bach.




L’ART DE LA FUGUE DE J. S. BACH


SAMEDI 10 MARS, 19 H 30
Les Idées heureuses

Natalie Michaud, flûte à bec et direction
Geneviève Soly, orgue et clavecin

Le chef-d’œuvre ultime de J. S. Bach dans une interprétation pour quatuor à cordes, quatuor de flûtes à bec, orgue et deux clavecins.




LES SIX CONCERTOS BRANDEBOURGEOIS DE J. S. BACH


DIMANCHE 11 MARS, 19 H 30
Ensemble Caprice

Matthias Maute, direction

La collection de concertos la plus célèbre de J. S. Bach dans une interprétation enlevante.




L’INTÉGRALE DU CLAVIER BIEN TEMPÉRÉ DE J. S. BACH EN QUATRE CONCERTS


Avec Luc Beauséjour, Tom Beghin, Jean-Willy Kunz et Ilya Poletaev
Matthias Maute, direction

Une œuvre unique à tous les égards, un des monuments de la musique occidentale, le Clavier bien tempéré est le titre des deux cylces de préludes et fugues dans les 24 tons majeurs et mineurs que J. S. Bach a composés à environ vingt ans d’intervalle. L’intégrale des 48 Préludes et fugues sera présentée sur la magnifique collection d’instruments à clavier de la Salle Bourgie par quatre musiciens remarquables et polyvalents.


I. Vendredi 9 mars, 18 h
Tom Beghin, pianoforte et clavicorde
Ilya Poletaev, clavecin, piano et orgue
Préludes et fugues nos 1 à 6, livres I et II

acheter


II. Vendredi 9 mars, 20 h
Tom Beghin, pianoforte et clavicorde
Ilya Poletaev, clavecin, piano et orgue
Préludes et fugues nos 7 à 12, livres I et II

acheter


III. Dimanche 11 mars, 14 h
Luc Beauséjour et Jean-Willy Kunz, clavecin, clavicythérium et orgue
Préludes et fugues nos 13 à 18, livres I et II

acheter


IV. Dimanche 11 mars, 16 h
Luc Beauséjour et Jean-Willy Kunz, clavecin, clavicythérium et orgue
Préludes et fugues nos 19 à 24, livres I et II

acheter

Prix spécial pour les quatre concerts : 43,89$
(en vente par téléphone ou en personne seulement)




TABLEAUX EN MUSIQUE


VENDREDI 20 JANVIER 2012, 18 H 30
La fugue de Bach à Feininger

Mathieu Gaudet, piano

Un voyage à travers l’histoire de la fugue, du XVIIIe siècle à nos jours.
Œuvres de Schumann, Ana Sokolovi, Feininger et J. S. Bach




VENDREDI 20 AVRIL 2012, 18 H 30
Hommage à Feininger

Louise Bessette, piano

Œuvres de Feininger et du compositeur allemand Kurt Dietmar Richter
inspirées par la peinture de l’artiste.