ROUGE CABARET
RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX  
SALLE DE PRESSE  
HÔTELS PARTENAIRES  
Slideshow Image 1 Slideshow Image 2 Slideshow Image 3 Slideshow Image 4 Slideshow Image 5 Slideshow Image 6 Slideshow Image 7
8 X ALLEMAGNE
    8 INSTITUTIONS CULTURELLES
    8 X L'ALLEMAGNE
    une programmation pluri-artistique

    Huit institutions culturelles montréalaises
    s'unissent à l'occasion du 20e anniversaire
    de la réunification de l'Allemagne et proposent
    une programmation pluri‐artistique unique
    pour permettre au public de découvrir
    des artistes allemands.

    + Plus d'information
Révéler des vérités choquantes est un besoin impératif chez Otto Dix (1891-1969), artiste allemand hanté par son indicible expérience comme soldat durant la Première Guerre mondiale. Impitoyable témoin de son époque, il porte sur ses contemporains un regard sans concession, depuis les champs de bataille, en passant par les rues, les bordels et les salons de l'Allemagne de la République de Weimar, jusqu'au régime nazi du IIIe Reich. Un artiste qui dérange autant qu'il fascine.



« L'horreur, dans toute sa splendeur... tout concourt à faire de cette exposition une leçon d'art dans une leçon d'histoire. »
   — Jocelyne Lepage, La Presse, 25 septembre 2010

« L'expo Rouge Cabaret : Le monde effroyable et beau d'Otto Dix... sera un des événements majeurs de la saison en arts visuels au pays. Une œuvre originale et engagée. »
« "Dix sur Dix"... c'est l'expo à voir cet automne. À ne rater sous aucun prétexte. »
   — Nicolas Mavrikakis, Voir, 23 septembre 2010 et 7 octobre 2010

« Otto Dix retrouve une place de choix sur les cimaises du Musée des beaux-arts de Montréal. ...220 œuvres puissantes de Dix sont habilement replacées dans [leurs] contextes historiques... »
   — Isabelle Paré, Le Devoir, 22 septembre 2010


1. Otto Dix (1891-1969), Portrait de l'avocat Hugo Simons, 1925, détrempe et huile sur bois, Musée des beaux-arts de Montréal.Achat, subvention du gouvernement
    du Canada en vertu de la Loi sur l'exportation et l'importation de biens culturels, dons de la Succession J.A. DeSève, de M. et Mme Charles et Andrea Bronfman,
    de M. Nahum Gelber et du Dr Sheila Gelber, de Mme Phyllis Lambert, de l'Association des bénévoles et des Jeunes Associés du Musée des beaux-arts de Montréal,
    de Mme Louise L. Lamarre, de M. Pierre Théberge et du fonds d'acquisition du Musée et legs Horsley et Annie Townsend. © Succession Otto Dix / SODRAC (2010)

2. Otto Dix (1891-1969), Dr Heinrich Stadelmann, 1920, huile sur toile, Musée des beaux-arts de l’Ontario, Toronto. Don anonyme, 1969, offert par la Fondation
    du patrimoine ontarien, 1988. © Succession Otto Dix / SODRAC (2010)

3. Otto Dix (1891-1969), Nu à mi-corps, 1926, huile et détrempe sur bois. Collection particulière, New York. © Succession Otto Dix / SODRAC (2010)

4. Otto Dix (1891-1969), Matelot et fille (avec cigarette), 1926 (ou vers 1923), aquarelle, Otto Dix Stiftung, Vaduz. © Succession Otto Dix / SODRAC (2010)

5. Otto Dix (1891-1969), Autoportrait avec modèle nu, 1923, huile sur toile. Collection particulière, avec l'aimable concours de Richard Nagy Ltd., Londres.
    © Succession Otto Dix / SODRAC (2010)

6. Otto Dix (1891-1969), Autoportrait dans la grande ville, 1921, crayon. Collection Serge Sabarsky, New York. © Succession Otto Dix / SODRAC (2010)

7. Otto Dix (1891-1969), Tableau avec miroir (avec autoportrait), 1923, aquarelle, blanc opaque et collage. Otto Dix Stiftung, Vaduz. © Succession Otto Dix / SODRAC (2010)

© 2010 Musée des beaux-arts de Montréal.  Tous droits réservés.  Avis important : droits d'auteurs et droits de reproduction.
Otto Dix (1891-1969), Femme allongée sur une peau de léopard (Portrait de Vera Simailowa) (détail), 1927, Huile sur bois, Herbert F. Johnson Museum of Art,
Cornell University, Gift of Samuel A. Berger, © Succession Otto Dix / SODRAC (2010)
http://www.mbam.qc.ca/ottodix
HAUT DE PAGE


FACEBOOK TWITTER PARTAGEZ