Emanuel de Witte
Publié le :

Restauration d’un chef-d’œuvre d’Emanuel de Witte

Grâce au généreux soutien de la Fondation BNP Paribas et BNP Paribas Canada, le Musée des beaux-arts de Montréal a restauré un chef-d’œuvre de sa collection de maîtres anciens : Intérieur avec une femme jouant du virginal d’Emanuel de Witte (1617-1692), l’un des peintres hollandais renommés pour ses scènes d’intérieur, notamment d’églises. Ses peintures se distinguent par une mise en page imposante, un effet de perspective habilement construit, une forte lumière du jour et l’évocation de l’activité quotidienne.

Dans la collection du Musée depuis 1894, cette magnifique toile avait été sévèrement endommagée lors d’une tentative de vol en 1972, subissant deux perforations assez importantes au support toile. Des travaux de restauration ont été exécutés en 1974 afin de réunifier et de stabiliser le support, mais les matériaux et les techniques ayant mal vieilli, une restauration majeure s’imposait. Depuis de nombreuses années, les visiteurs ne pouvaient apprécier la finesse de la composition à sa juste valeur.

La Fondation BNP Paribas et BNP Paribas Canada, à travers le programme BNP Paribas pour l’Art, ont rendu possible cette restauration d’envergure, d’une durée de 1 450 heures, menée sous la direction de Richard Gagnier, chef du service de la restauration au MBAM. L’objectif du traitement était de corriger les travaux antérieurs de restauration, notamment par le retrait d’un vernis synthétique trop épais et altéré, la reprise de l’entoilage antérieur jugé instable, ainsi que par le remplacement des insertions de toile à l’endroit des perforations pour assurer une texture plus homogène de la surface.

Ce traitement fut accompagné d’une analyse scientifique du tableau, exécutée à l’Institut canadien de conservation à Ottawa. Non seulement le tableau a-t-il été étudié sous différentes conditions lumineuses (ultraviolet, infrarouge et radiographie aux rayons X), afin d’apprécier l’état des matériaux de l’œuvre et la technique de l’artiste, mais aussi une identification chimique de ces différents matériaux a été complétée de même que la stratigraphie des couches d’application de ceux-ci.

Logo fondation BNPLogo BNP