• Le Musée des beaux-arts de Montréal
    Historique du Musée : 1860-2016
    156 ans d'histoire

Création (1860-1910)

1860

Fondation de l’Art Association of Montreal (Premier musée d’art au Canada) dans le but « de cultiver le goût des beaux-arts parmi la population de la ville ».

1879

Ouverture de la première Art Gallery au square Phillips de Montréal.

Vocation (1910-1950)

1912

Emménagement de l’Art Gallery dans un nouveau bâtiment de la rue Sherbrooke (actuel pavillon Michal et Renata Hornstein).

1916

Création du département d’arts décoratifs et de cultures traditionnelles, établissant la vocation d’un musée encyclopédique.

Identité (1950-1970)

1950

L’Art Association adopte le nom de Musée des beaux-arts de Montréal.

1960

Célébration du centenaire et démocratisation de l’art, y compris les premiers appuis de mécènes provenant des milieux francophones.

1961

Création des services d’éducation.

Démocratisation (1970-1990)

1972

Modification du statut du Musée. D’institution privée, le MBAM devient une société à but non lucratif de type mixte.

1976

Ouverture d’un 2e pavillon (Liliane et David M. Stewart).

1980

Tournant dans l’histoire du Musée avec des expositions atypiques telles que Tintin (1980) et Léonard de Vinci (1987), qui attirent de nouveaux publics.

Ouverture sur le monde et pluridisciplinarité (1990-2010)

1991

Ouverture du 3e pavillon (l’actuel pavillon Jean-Noël Desmarais).

1994

Création de la Fondation du MBAM pour recueillir des fonds privés et assurer un financement à long terme par des dons capitalisés.

1997

Installation en résidence au MBAM du Musée des arts décoratifs de Montréal (fondé par Liliane et David M. Stewart en 1979) qui fusionne avec le MBAM en 2000.

2008

Création en résidence de la Fondation Arte Musica.

Croissance exponentielle (2010-2016)

2011

Inauguration du 4e pavillon (Claire et Marc Bourgie), dévoilement de la salle de concert Bourgie et réinstallation majeure de 4 000 œuvres dans les 4 pavillons du Musée.

2012

Création des Studios Arts & Éducation Michel de La Chenelière, qui doublent les espaces consacrés à l’éducation.

2016

+1 million de visiteurs, 107 000 membres et 300 000 participants aux activités éducatives, culturelles et communautaires.

Un Musée citoyen et humaniste (2016-2020)

Le 5e pavillon du Musée, le Pavillon pour la Paix, abritera 700 œuvres d’art international, des maîtres anciens à l’art moderne, dont la donation des œuvres offertes par le couple Hornstein.

Agrandissement des espaces famille, éducatifs et communautaires et ajout de programmes d’art-thérapie.

Redéploiement de 2 500 œuvres des cultures du monde, d’arts décoratifs et de design dans les autres pavillons.