Shay Saheli

Fascinée par les propriétés physiques des matériaux, Shay Salehi explore sans cesse leurs limites techniques. Pour Bol façonné, tiré de la série «Pâte de verre », elle s’inspire de la forme d’un bol décoratif pour créer – en jouant sur des éléments comme la ligne, la texture, la couleur et l’espace négatif – un objet sculptural dont les dégradés de couleurs vives et les bords déchiquetés rappellent un paysage chromatique tridimensionnel. Bien que la forme de l’oeuvre renvoie sans équivoque à l’objet utilitaire du titre, ses ouvertures latérales cratériformes l’empêchent toutefois de remplir sa fonction. Le bol se fait davantage sculpture : un paysage en mouvement exigeant que l’on se déplace autour de lui afin d’en expérimenter les perspectives changeantes. L’artiste contourne ainsi les propriétés intrinsèques de la matière : «Je fusionne le verre pour qu’il prenne des formes simples et pures en même temps que j’explore la notion d’espace négatif. Les bords dentelés et extrêmement fragiles des pièces échappent à tout contrôle. Les oeuvres de cette série ne présentent pas les caractéristiques propres au verre… Au premier coup d’oeil, on peut même douter qu’elles en soient constituées1. »

DIANE CHARBONNEAU ET JENNY LAURENT


1. Correspondance avec Shay Salehi entre le 12 et le 14 mars 2018.

Ill. 1
Shay Salehi (née en 1993), Bol façonné, de la série « Pâte de verre », 2016, pâte de verre, pigments, 37 x 37 x 21 cm. MBAM, achat, fonds de la famille T. R. Meighen