Publié le :

Les résultats d’une recherche clinique unique au canada sur les effets de l’art chez les aînés

Une étude réalisée à l’initiative du Musée des beaux-arts de Montréal, du Centre d’excellence sur la Longévité du RUIS McGill et de l’Hôpital général juif fait état des bienfaits de la médiation culturelle sur la santé des aînés

Le Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM), le Centre d’excellence sur la Longévité du RUIS McGill et l’Hôpital général juif livrent aujourd’hui les conclusions de l’étude clinique A-Health. Ces travaux scientifiques avaient pour objectif d’évaluer les effets d’activités de médiation culturelle participative sur la santé et la qualité de vie de personnes âgées de 65 ans et plus, en bonne santé et vivant dans la communauté montréalaise.

Amorcée en décembre 2017, dans le cadre du comité consultatif Art et Santé du MBAM, cette recherche menée pendant près d’un an auprès de 150 personnes a permis de quantifier et de qualifier l’évolution de l’état de santé des participants à des ateliers de création artistique offerts au MBAM, dans le cadre de son programme les Beaux jeudis, créé avec le soutien de la Fondation du MBAM et de Réseau Sélection. Cette recherche a été cofinancée par la Fondation du Musée des beaux-arts de Montréal, grâce au soutien de Madame Mina Drimaropoulos, et par la Fondation de l’Hôpital général juif, grâce au soutien de la Famille Louise et André B. Charron.

Le bien-être, la qualité de vie et l’état de santé des participants ont été mesurés au cours de deux sessions de trois mois sur la base de 18 questionnaires d’autoévaluation par participant. Les bénéfices sur la santé observés dépassent les attentes des acteurs engagés dans cette recherche. Les résultats montrent que la participation à une activité de médiation culturelle, telle que la peinture et le dessin, améliore non seulement le bien-être et la qualité de vie, mais également l’état de santé des ainés participants.

L’étude a été menée au MBAM entre décembre 2017 et septembre 2018. Elle a été dirigée par le Dr Olivier Beauchet, professeur de gériatrie à l’Université McGill, titulaire de la Chaire de médecine gériatrique du Dr Joseph Kaufmann et directeur du Centre d’excellence sur la Longévité. Rappelons que 150 personnes âgées de 65 à 94 ans ont participé à ce programme de recherche. L’âge moyen des participants était de 71,6 ans.

 

Photo : les Beaux Jeudis du Musée des beaux-arts de Montréal. Photo © Mikaël Theimer (MKL)