Publié le :

Campagne de financement 2016-2017 – Mon musée à mon image

Contrairement à la majorité des musées du Québec et du Canada, le Musée des beaux-arts de Montréal est un musée privé et non un musée d’État. Le Musée des beaux-arts de Montréal doit maintenir un niveau d’autofinancement inégalé au Canada, qui représente près de 55 % de ses frais d’exploitation. Pour y parvenir, le Musée oeuvre chaque année à recueillir auprès du privé une large proportion des fonds qui sont consacrés aux expositions, à l’accessibilité des collections, aux programmes éducatifs, à la conservation des œuvres et aux publications d’art.

Les coulisses de la campagne.

Grâce à la générosité de ses nombreux amis, le Musée des beaux-arts de Montréal s’engage plus que jamais à soutenir des valeurs sociales et citoyennes. L’ouverture cette année du Pavillon pour la Paix Michal et Renata Hornstein reflète encore davantage cette mission humaniste, à l’image de notre ville et de ses habitants, ouverts et accueillants. D’ailleurs, certains d’entre eux se sont prêtés au jeu de personnifier des œuvres coup de cœur de la collection du Musée.

Grâce à ses donateurs, le Musée ne cesse d’innover en s’engageant vers de nouveaux axes de développement, plus récemment avec la muséothérapie. Les œuvres d’art deviennent des outils pour favoriser le vivre-ensemble, le mieux-être, voire l’harmonie sociale au moyen de programmes de recherche scientifique en lien avec des partenaires universitaires, des centres hospitaliers et plus de 450 organismes communautaires qui travaillent auprès de la petite enfance, de la diversité, des aînés et des personnes moins favorisées.