Publié le :

Semaine d’inauguration du nouveau Pavillon pour la Paix Michal et Renata Hornstein

À l’occasion de son inauguration, le nouveau Pavillon pour la Paix Michal et Renata Hornstein consacré à l’art international et à l’éducation célèbre le 375e anniversaire de Montréal.

Nathalie Bondil, directrice générale et conservatrice en chef affirme : « Objectif accompli! Le premier legs achevé pour le 375e anniversaire est livré… avant l’échéancier. Il est un atout remarquable pour rehausser le rayonnement social, éducatif, culturel et touristique de Montréal et du pays tout entier.

Le Pavillon pour la Paix Michal et Renata Hornstein est dédié à la mémoire de ce couple de mécènes en reconnaissance de leur appui indéfectible et de leur générosité exceptionnelle. Le Musée des beaux‐arts de Montréal tient à exprimer sa profonde gratitude au ministère de la Culture et des Communications du Québec pour sa contribution financière essentielle à la réalisation du Pavillon pour la Paix Michal et Renata Hornstein.

Norbert et Sari, les enfants de Michal et Renata, déclarent aujourd’hui à leur tour : « Nos parents vivaient leur vie en grand. Ils ont profité au maximum des occasions qui se présentaient à eux. Ils ont tant vécu, tant accompli, tant donné. Pour nous, leurs enfants, ils ont été des modèles inspirants. Ils étaient des êtres exceptionnels, mais ils formaient un couple tout aussi exceptionnel. Ils étaient des Montréalais qui adoraient leur ville adoptive et qui ont contribué à en faire un endroit où il fait bon vivre. »

Jacques Parisien, président du Musée des beaux‐arts de Montréal, déclare au sujet du nouvel édifice : « C’est avec une vive émotion que nous avons aujourd’hui l’honneur d’inaugurer le Pavillon pour la Paix qui porte le nom de deux grands Montréalais et grands mécènes, Michal et Renata Hornstein. Il est pour moi essentiel de rendre le Musée accessible à tous les publics. Je souhaite que les visiteurs viennent en grand nombre pour découvrir notre nouveau pavillon.

Le Musée reconnaît l’apport du grand mécène Michel de la Chenelière qui, grâce à son engagement inspirant, a permis d’accroître considérablement les espaces dédiés à l’éducation et à l’art‐thérapie dans ce pavillon, et d’ainsi créer l’Atelier international d’éducation et d’art‐thérapie Michel de la Chenelière, le plus grand complexe éducatif dans un musée d’art en Amérique du Nord. Le vivre ensemble et le mieux‐être y sont offerts aux participants, grâce à nos 450 partenaires associatifs, sociocommunautaires, universitaires et médicaux. En tête des musées d’art canadiens, le MBAM affiche le plus haut taux de fréquentation au chapitre des activités éducatives et culturelles avec plus de 300 000 participants par année, dont 70 000 écoliers (soit une croissance de 207 % en 3 ans).

« L’art fait du bien ! Oui, l’art peut changer, améliorer voire même transformer la vie d’une personne. C’est prouvé, affirme Michel de la Chenelière, grand mécène de l’éducation. Lancées par notre Musée en collaboration avec des chercheurs universitaires, plusieurs autres recherches viendront le confirmer. Cela dit, ce sont surtout les gens qui me racontent comment le Musée a changé le cours de leur vie, qui me volcanisent, me motivent et m’inspirent. »

Le Musée remercie le gouvernement du Canada qui a rendu possible le réaménagement des collections d’art international. Il tient à souligner l’appui de la Ville de Montréal, pour l’aménagement des espaces publics entourant ses pavillons qui sont devenus des lieux dédiés à la paix et à l’harmonie sociale

Ouverture au public le 19 novembre 2016