Publié le :

Le MBAM célèbre les cinq ans de la Salle Bourgie !

Le Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM) souligne avec fierté les cinq ans de sa salle de concert Bourgie. À cette occasion, la Fondation Arte Musica (FAM), en résidence au MBAM, présentera un concert anniversaire (28 septembre à 19 h 30), cinq ans jour pour jour depuis son inauguration. Le programme du concert a été choisi par le public et réunit des œuvres de J. S. Bach, Mendelssohn, Monteverdi et Maxime McKinley. Depuis sa création, la salle Bourgie s’est taillé une place de choix autant dans le paysage musical québécois que sur la scène internationale. À ce jour, 697 concerts ont été donnés devant 190 845 auditeurs. Ces chiffres parlent d’eux-mêmes : cette salle de concert est devenue l’une des plus appréciées du public québécois !

Depuis son ouverture, les grands noms québécois et internationaux de la musique classique ont joué dans ce lieu privilégié, reconnu pour la qualité de son acoustique, sa beauté architecturale et sa célèbre collection de vitraux Tiffany. Au grand bonheur des mélomanes, l’atmosphère chaleureuse et intime qui y règne est propice à l’écoute.

Pierre Bourgie, président de la Fondation Arte Musica et vice-président du MBAM, déclare : « Je dois dire que le succès de la salle Bourgie est au-delà de nos espérances. Au début, nous pensions présenter quarante concerts annuellement, et nous avons atteint aujourd’hui plus de deux cents manifestations. Les artistes reviennent, et les Européens en entendent parler et désirent travailler avec nous. On ne peut demander mieux. »

L’intégration de la musique au Musée marquait une première dans l’univers muséal nord‑américain. Le partenariat entre le Musée et la FAM a non seulement permis d’offrir des concerts en lien avec la programmation du Musée, mais il a donné naissance à de grandes collaborations, notamment l’évènement Venise et la musique en 2013, organisé dans le cadre de l’exposition Splendore a Venezia : plus de vingt concerts de musique vénitienne ont été présentés pour offrir un véritable tour d’horizon de cette époque musicale si riche. De plus, en janvier 2017, l’exposition Chagall et la musique proposera une nouvelle série de 12 concerts des musiques russe, klezmer, juive et française du début du XXe siècle, qui étaient si chères au peintre.