Publié le :

Après Montréal, le MBAM ouvre la première rétrospective Calder en Australie

Après avoir ravi plus de 150 000 visiteurs au Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM), l’exposition Alexander Calder : un inventeur radical ouvre à la National Gallery of Victoria (NGV) de Melbourne, en Australie. Présentée jusqu’au 4 août 2019, cette rétrospective du géant de l’art moderne est la toute première à avoir lieu en sol australien.

La rétrospective consacrée à Alexander Calder est la deuxième exposition réalisée par le MBAM à s’exporter à la National Gallery of Victoria, la plus ancienne galerie d’art publique d’Australie, qui reçoit plus de 3 millions de visiteurs par année. Rappelons que l’institution a aussi présenté au public australien La planète mode de Jean Paul Gaultier : de la rue aux étoiles en 2014.

Conçue, organisée et mise en tournée par le MBAM, l’exposition Alexander Calder : un inventeur radical était aussi la première rétrospective au Canada proposant une lecture originale et inédite de l’unicité de l’œuvre de l’artiste et de sa contribution à l’histoire de l’art. Inventeur radical, Calder a non seulement donné une dimension nouvelle à la sculpture, mais il a également changé la manière dont on fait l’expérience de l’art dans le monde moderne, selon une série de principes nouveaux. L’exposition s’intéresse aux objets, mais aussi à l’espace qu’ils occupent.

Le commissariat est assuré par Elizabeth Hutton Turner, commissaire scientifique, et Anne Grace, conservatrice aux expositions au MBAM, sous la direction de Nathalie Bondil, directrice générale et conservatrice en chef du MBAM. Le commissariat de la présentation australienne est assuré par Miranda Wallace, conservatrice principale aux expositions internationales à la NGV.

 

Image : La National Gallery of Victoria à Melbourne, Australie. Photo : Nathalie Bondil