Publié le :

La santé et le mieux-être pour les 65 ans et plus au MBAM

Dans le cadre de son programme Santé et mieux-être, l’Atelier international d’éducation et d’art-thérapie Michel de la Chenelière du Musée des beaux-arts de Montréal a accueilli à ce jour 6 500 participants au programme des Beaux-Jeudis.

Ce programme novateur, créé avec le soutien de Réseau Sélection, permet aux personnes de 65 ans et plus d’accéder gratuitement à une foule d’activités : visites libres ou encadrées des collections, mais également ateliers de création en compagnie des médiateurs du Musée. En effet, depuis son inauguration en octobre 2015, ce projet créé avec le soutien de Réseau Sélection, fleuron québécois en matière de complexes résidentiels pour retraités, connaît un succès grandissant, notamment grâce à des partenariats avec la FADOQ, l’AQRP et l’ARC. L’art fait du bien, peu importe l’âge !

«L’art est un vecteur puissant pour prévenir certaines maladies répandues au sein de la population vieillissante. C’est un travail prometteur qui continuera de grandir grâce au nouveau programme Santé et mieux-être mis sur pied cette année avec le soutien de la Fondation familiale Rossy », explique Thomas Bastien, directeur par intérim de l’Éducation et du Mieux-Être du MBAM.

Continuer de grandir, d’apprendre, de découvrir et de partager après 65 ans, c’est possible ! Grâce à l’art, chaque jeudi en est l’exemple même au Musée. Éveiller sa curiosité, s’initier à l’art et passer un bon moment ensemble, voilà l’esprit principal des Beaux-Jeudis. Les ateliers de création sont ouverts à tous les niveaux d’habileté et se déroulent dans une atmosphère décontractée, qui tient compte des besoins des aînés d’aujourd’hui. Ils ont pour objectif de familiariser les participants à une variété de techniques, telles que le modelage d’argile, la peinture au couteau et l’aquarelle, mais aussi de les initier aux collections du Musée : par exemple, aux cultures du monde avec l’art traditionnel japonais du suminagashi ; au travail de la lumière au Moyen-Orient avec le photophore ; ou encore aux arts décoratifs avec la peinture sur tissus.

« Au quotidien, notre travail consiste à créer des expériences humaines mémorables. Lorsque l’on constate l’impact positif des Beaux-Jeudis sur les participants, je crois qu’on peut dire « mission accomplie! » », explique Isabelle Dessureault, vice-présidente au marketing et aux affaires publiques de Réseau Sélection. « Nos aînés sont pleins de ressources et nous avons beaucoup à apprendre d’eux; il suffit de les écouter et de les valoriser comme nous le faisons avec cette activité. Je leur dis 6 500 fois bravo et merci. »

Le MBAM annonce un nouveau partenariat − cette fois avec les Grands Ballets Canadiens de Montréal (GBC) −, afin d’offrir au public âgé de 65 ans et plus des expériences dansées parmi des œuvres d’art visuel. Au volet d’activités déjà offertes du programme s’ajoute donc une série de visites en mouvement et d’ateliers dansés réalisés sous la supervision des professionnels du MBAM et des GBC. Les participants seront ainsi invités à bouger sur des thèmes et des œuvres de la collection du Musée, mais également sur des créations des GBC qui seront à l’affiche tout au long de l’année. Cet atelier pourra accueillir 20 personnes et sera offert un mois sur deux − le dernier jeudi du mois −,  à compter du 27 juillet. Les participants qui prendront part à ces activités bénéficieront également d’un rabais sur les productions des GBCM durant leur saison régulière.

Les Beaux-Jeudis : les aînés de 65 et plus peuvent visiter librement la collection permanente du MBAM et participer à de nombreuses activités, tous les jeudis tout au long de l’année.