TOM IV : FLOWER POWER

LE POUVOIR DES FLEURS

Jusqu’au 29 octobre 2017

Un tourbillon de couleurs anime le Jardin de sculptures du Musée des beaux-arts de Montréal cet été avec TOM IV : FLOWER POWER – LE POUVOIR DES FLEURS, une œuvre d’art public déployée sur l’avenue du Musée jusqu’au 29 octobre. Soulignant le 375e anniversaire de Montréal et les 50 ans d’Expo 67, cette installation signée par l’architecte de paysage Claude Cormier se veut un hommage à la créativité et à l’esprit psychédélique des sixties.

TOM IV s’étend sur plus de 57 mètres et comporte 15 000 délinéateurs temporaires (TOM) de 10 couleurs, qui scintillent comme autant de feux d’artifice. L’installation est ponctuée de bancs circulaires qui invitent les visiteurs à s’approprier l’espace. Elle prolonge le parcours de l’exposition d’art public La Balade pour la Paixdéployée sur la rue Sherbrooke Ouest, entre le MBAM et l’université Concordia, et le Musée McCord et l’université McGill. « C’est une explosion de couleurs sur l’avenue du Musée pour l’été », a lancé l’architecte paysagiste, Claude Cormier.

Réalisée grâce au soutien de la Ville de Montréal, arrondissement Ville-Marie, TOM IV : FLOWER POWER – LE POUVOIR DES FLEURS est aménagée au cœur du Jardin de sculptures CGI et Max et Iris Stern qui compte 26 œuvres dont Le soleil de Dale Chihuly, devenu emblématique de Montréal. TOM IV est la quatrième intervention de la firme Claude Cormier et Associés sur l’avenue du Musée. La série s’est amorcée en 2012, avec TOM I : Champ de marguerites (3500 TOMS) et s’est poursuivie en 2013 avec TOMS II – Champ de coquelicots (8000 TOMS) et en 2014 avec TOM III : Mirage (10 500 TOMS).

Le Musée remercie le ministère de la Culture et des Communications du Québec pour son appui essentiel, de même que le Conseil des arts de Montréal et le Conseil des arts du Canada pour leur soutien constant.