Skip to contentSkip to navigation

Jeudi 12 janvier : 19h00
Dimanche 15 janvier : 10h00

Retour au calendrier

DOWNTOWN 81

Informations

Langue

Anglais

Publics

65 ans et plus
Adultes
Jeunes adultes
Membres

Type d'activité

Cinéma du Musée

Mode

Présentiel

Jeudi 12 janvier : 19h00
Dimanche 15 janvier : 10h00

12 janvier – 15 janvier 2023
Réserver

Version originale anglaise.

PRÉSENTÉ DANS LE CADRE DE L'EXPOSITION À PLEIN VOLUME : BASQUIAT ET LA MUSIQUE

 

Jean-Michel Basquiat est la tête d’affiche de ce film écrit par Glenn O’Brien et réalisé Edo Bertoglio, dans lequel il interprète un artiste émergent tentant de faire sa place dans la scène artistique new-yorkaise du tournant des années 1980. Ses errances sont un prétexte pour montrer une sous-culture alors en ébullition, avec des apparitions de Fab Five Freddy et de Debbie Harry. Le slameur Saul Williams double la voix de Basquiat dans la version de 2000 après que la trame audio de la voix ait été perdue dans la version originale du film.

DOWNTOWN 81 est une fiction tournée en 1980-81 avec, dans le rôle principal, l’artiste américain Jean-Michel Basquiat (1960-1988). Jeune artiste de 19 ans, il est à la fois peintre, artiste des rues, poète et musicien. Le film décrit le foisonnement de la scène musicale et artistique du « downtown » new-yorkais de l’époque, en 1981 Basquiat n’a toujours pas exposé en galerie. Le film raconte une journée dans la vie d’un jeune artiste qui peint ses fameux graffiti « SAMO » ou qui est contraint de vendre une oeuvre afin de retrouver l’appartement d’où il s’est fait expulser. Un artiste qui, la nuit, passe de club en club à la recherche de la jolie fille qu’il a rencontré plus tôt et qui, ainsi, lui assurera un endroit où dormir. Basquiat est un acteur-né. Sa décontraction s’oppose au « Basquiat » du film du même nom. Deborah Harry ainsi que des groupes tels que Kid Creole and the Coconuts, Coati Mundi, DNA, James White and the Blacks, Tuxedo Moon, Walter Steding apparaissent ici et, sur la bande originale du film, on peut entendre des morceaux de Gray, du groupe de Basquiat et de John Lurie. DOWNTOWN 81 ne montre pas seulement l’un des artistes majeurs du XXème siècle, mais aussi toute une époque, l’une des plus créatives de la culture américaine, d’où ont émergés new wave, new painting, hip hop et graffitis.

Une touche de culture dans votre boîte courriel
Abonnez-vous à l'infolettre du Musée

Inscription à l'infolettre de la Salle Bourgie

Ce site web utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience de navigation et à des fins promotionnelles. Pour plus d’informations, veuillez consulter notre politique de confidentialité des données.