Skip to contentSkip to navigation
Devenez Membre
Voir l'horaire de la journée
Visitez le MBAM gratuitement en devenant Membre
En savoir plus
20 octobre 2021

Af-Flux : entrevue avec deux artistes montréalaises d’avant-garde

Kama La Mackerel. Photo Vanessa Fortin

Af-Flux : biennale transnationale noire a pour mission d’honorer les diverses identités noires et d’éclairer les enjeux qui touchent les artistes afrodescendant·e·s à travers leurs cultures et leurs créations. Fidèle à ses valeurs d’inclusion et animé par le désir de célébrer l’expression artistique de toutes les communautés culturelles de la métropole, le MBAM présentera les 29 et 30 octobre et les 6 et 7 novembre prochains une série de performances et de conférences données par les artistes Zab Maboungou et Kama La Mackerel. Iris Amizlev, conservatrice responsable de la présentation de ces activités au MBAM, s’est entretenue avec ces dernières.

Iris Amizlev. Photo MBAM, Christine Guest

Iris Amizlev

Conservatrice – Projets et engagement communautaires

Formulez vos abstractions pendant que je circule.

Née en France et élevée en République du Congo, Zab Maboungou est une pionnière de la danse au Canada. Elle a reçu de nombreuses distinctions, dont le titre de compagne de l’Ordre des arts et des lettres du Québec, le Prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle (PGGAS) de la réalisation artistique, et le Prix de la diversité culturelle en danse offert par le Conseil des arts de Montréal. Pendant son enfance au Congo-Brazzaville, l’artiste baignait dans l’univers de la danse et de la musique traditionnelles. C’est sans doute ce qui explique son dévouement envers la danse : un engagement indéfectible qui s’est concrétisé par la formation et la création. À titre de fondatrice et de directrice artistique de la compagnie de danse Nyata Nyata (ce qui signifie « piétine piétine » en lingala, forme véhiculaire du bantou parlée dans les deux Congos), elle a ouvert la voie en dansant, en enseignant, et en illustrant la vitalité, la contemporanéité et la musicalité de ce que l’on appelle globalement la « danse africaine ». Forte d’une carrière qui s’étend sur plus de trente ans, et qui rejoint aussi la philosophie, l’écriture et la poésie, Maboungou joue un rôle essentiel dans la compréhension, l’appréciation et le développement de la danse contemporaine sur la scène internationale.

Crédit

Artiste multidisciplinaire d’origine mauricienne vivant à Montréal, Kama La Mackerel (iel) se consacre professionnellement à l’éducation, à l’écriture, à la médiation culturelle et à la traduction littéraire. Lauréate du prix Joseph-S.-Stauffer en arts visuels 2020 – offert par le Conseil des arts du Canada –, La Mackerel a aussi reçu plusieurs honneurs pour son premier recueil de poésie, ZOM-FAM (« homme-femme » ou « transgenre », en créole mauricien). L’ouvrage figure notamment sur la liste des meilleurs recueils de poésie de la CBC et sur celle des meilleures premières œuvres du Globe and Mail, en plus d’avoir été retenu parmi les finalistes pour le prix Université Concordia du premier livre de la Quebec Writers’ Federation et pour le prix Dayne-Ogilvie du Writers’ Trust of Canada, destiné aux écrivain·e·s LGBTQ2S+ émergent·e·s. Titulaire d’un baccalauréat en littérature et en études culturelles de l’Université de Pune, en Inde, ainsi que d’une maîtrise en théorie, culture et politique de l’Université Trent, au Canada, La Mackerel a également étudié la danse contemporaine et le théâtre physique. Sa pratique artistique, à la fois personnelle et politique, se base sur une approche multidisciplinaire pour puiser dans les forces spirituelles et ancestrales qui lui permettent d’explorer les espaces et les moyens d’expression intermédiaires, de même que les formes hybrides du soi.

Crédit

À propos d’Af-Flux

Af-Flux est une toute nouvelle biennale proposée par la galerie Art Mûr. Le commissariat de sa première édition, intitulée Monde bossale et présentée du 11 septembre au 11 décembre 2021, est assuré par Eddy Firmin. Originaire des Antilles françaises (Guadeloupe), l’artiste-chercheur vit et travaille à Montréal et Halifax. Son œuvre plastique remet en cause les logiques transculturelles de son identité et les rapports de force qui s’y jouent. Lancée afin de mettre en lumière les créations artistiques de personnes afro-descendantes, la biennale propose une riche programmation qui donne à voir le travail d’artistes du Canada et d’ailleurs, dans différents lieux de Montréal et de Québec.

Une touche de culture dans votre boîte courriel
Abonnez-vous à l'infolettre du Musée

Inscription à l'infolettre de la salle Bourgie

Ce site web utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience de navigation et à des fins promotionelles. Pour plus d’informations, veuillez consulter notre politique de confidentialité des données.