Skip to contentSkip to navigation
Devenez Membre
Voir l'horaire de la journée
Visitez le MBAM gratuitement en devenant Membre
En savoir plus
20 octobre 2021

Écho, une nouvelle application pour une nouvelle approche de l’art

Photo MBAM, Jean-François Brière

Dès cet automne, lorsque vous visiterez la collection permanente du Musée, votre appareil mobile vous permettra de tisser des liens avec d’autres membres de la communauté grâce à Écho. Cocréée et codéveloppée par l’entreprise montréalaise La Maison Jaune Laboratoire d’Innovation et par le MBAM, l’application exploite la technologie de reconnaissance d’image pour vous proposer de nouvelles façons de voir et d’aborder le Musée.
Un nouvel outil de médiation muséale

Hébergée sur le web, l’application Écho est accessible par code QR lors de votre visite au Musée. Au moyen de l’appareil photo de votre téléphone intelligent, vous pouvez ensuite « capter » les œuvres identifiées pour accéder à des contenus inédits en formats vidéo et audio, entre autres. Ceux-ci vous offrent l’occasion de vivre une expérience de visite renouvelée et d’entrer en contact avec les œuvres du MBAM de manière stimulante et inattendue.

Écho #MonMBAM
MonMBAM : une expérience de la collection guidée par la communauté du Musée

Pour le lancement d’Écho, l’équipe du MBAM a imaginé une expérience axée sur les relations humaines et le dialogue, thèmes centraux de la programmation actuelle. Répondant à l’appel de la conservatrice en chef Mary-Dailey Desmarais, des membres du personnel se sont exprimés sur des œuvres de la collection qu’ils affectionnaient particulièrement. L’appel a par la suite été lancé à des personnalités publiques de différents milieux qui ont accepté avec enthousiasme de se prêter au jeu.

MonMBAM vous invite à découvrir des témoignages personnels touchants, des commentaires pertinents et des points de vue éclairés sur la vaste collection du Musée, qui va d’une palette en forme de tortue datant de l’Égypte prédynastique, l’une des plus petites et des plus vieilles pièces sélectionnées, à des installations contemporaines.

Des témoignages aussi variés qu’inspirants

Dans le pavillon pour la Paix Michal et Renata Hornstein, apprenez comment le Musée a acquis Les filles d’Hélios cherchant leur frère Phaéton de Claude Lorrain, une œuvre commentée par Hilliard T. Goldfarb, conservateur sénior émérite. Revisitez la remarquable toile Mercenaires II de Leon Golub à travers le regard de David McMillan, chef montréalais amateur d’art; et laissez le designer Denis Gagnon vous décrire le moment où il a découvert avec émerveillement la palette noire et blanche de Napoléon sur son lit de mort, par Denzil O. Ibbetson. Écoutez également Stéphane Aquin, directeur général du MBAM, vous raconter l’histoire de Didon, reine de Carthage. Écrit par Virgile il y a plus de 2 000 ans et illustré par Andrea Mantegna au XVe siècle, le récit du personnage mythique est aussi émouvant aujourd’hui qu’aux temps anciens.

Crédit

L’expérience se poursuit dans l’aile Stéphan Crétier et Stéphany Maillery pour les arts du Tout-Monde, où Tanya Sirois, directrice générale du Regroupement des centres d’amitié autochtones du Québec, parle de Gardiennes de la mémoire – une œuvre de Shanna Strauss qui l’a marquée. Elle explique la démarche fascinante de cette artiste qui a appris l’histoire de ses descendants de la bouche de sa grand-mère. Erell Hubert, conservatrice de l’art précolombien, a participé à la réalisation de l’aile en vue de son inauguration, en 2019. C’est à ce moment qu’un gobelet péruvien du XVIIe ou du XVIIIe siècle a capté son attention. Dans son témoignage, elle retrace le parcours de cet objet conçu pour glorifier les ancêtres incas de l’artiste et du mécène.

Crédit

Les adeptes de l’art contemporain parmi vous peuvent également explorer sous un autre angle l’exposition Écologies : ode à notre planète, qui regroupe des œuvres de la collection. « [C’est] venu me chercher, immédiatement. Parce que dans cette œuvre je voyais notre passé, et puis je voyais aussi notre présent, et […] notre futur », a confié Joséphine Bacon, poétesse, conteuse et réalisatrice, à propos de l’installation Irrémédiablement perdus d’Adrian Stimson.

Adrian Stimson (né en 1964), Irrémédiablement perdus
Crédit

Ces quelques exemples font partie d’une longue liste de témoignages d’ores et déjà prêts à être visionnés. De nouvelles voix s’ajouteront au projet au fil du temps, notamment en novembre, dans les salles d’art contemporain situées au niveau S2 du pavillon Jean-Noël Desmarais.

Participez à l’expérience lors de votre prochaine visite au Musée! Et ne manquez pas de partager vos propres coups de cœur sur les réseaux sociaux en utilisant le mot-clic #MonMBAM.

Remerciements

La création de l’application web Écho a été rendue possible grâce à la généreuse contribution du gouvernement du Québec et de Tourisme Montréal, grands partenaires auxquels le MBAM adresse ses plus sincères remerciements.

L’expérience MonMBAM est une présentation d’Hydro-Québec, en collaboration avec Hatch et RBC. Le Musée remercie chaleureusement Peinture Denalt, commanditaire officiel ainsi que La Presse, partenaire média. Il exprime sa profonde gratitude au ministère de la Culture et des Communications, au Conseil des arts du Canada et au Conseil des arts de Montréal pour leur soutien constant.

Une touche de culture dans votre boîte courriel
Abonnez-vous à l'infolettre du Musée

Inscription à l'infolettre de la salle Bourgie

Ce site web utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience de navigation et à des fins promotionelles. Pour plus d’informations, veuillez consulter notre politique de confidentialité des données.