Skip to contentSkip to navigation
Devenez Membre
Voir l'horaire de la journée
Visitez le MBAM gratuitement en devenant Membre
En savoir plus

Un musée humaniste, inclusif et innovant.

Oeuvre avec des écritures. Musée en partage.
Crédit

Le MBAM, vivant, citoyen, pluridisciplinaire, vise dans ses activités et ses stratégies à créer des liens avec le public, ses membres et ses partenaires.

MuseeHumaniste_Intro_Defile_2018_MG_9121_SebastienRoy

Défilé de la Fierté 2018. Photo Sébastien Roy

Le succès du Musée repose sur son caractère novateur et sur sa capacité à se renouveler et à sortir des sentiers battus. Il grandit dans sa ville ; il est le reflet de sa société :

Il a la capacité et la volonté de se transformer pour demeurer pertinent.

Il innove, bouscule, réinvente, ose, entreprend, agit.

Il ouvre le discours à toutes les disciplines : arts visuels, histoire, musique, sciences, ethnologie, sociologie, etc.

Il ose une lecture actuelle des objets en la liant à des enjeux sociaux contemporains.

Il est ouvert aux apports de son milieu grâce à des partenariats avec des artistes, des artisans, des créateurs, des experts.

Il croise les disciplines et développe des dimensions éducatives.

Un musée humaniste

À l’Atelier international d’éducation et d’art-thérapie Michel de la Chenelière du Musée – le plus grand complexe du genre dans un musée d’art en Amérique du Nord – les projets en éducation et art-thérapie foisonnent.

Par ses contenus novateurs et son esprit rassembleur, le Musée constitue un modèle inspirant de musée humaniste autant chez nous qu’à l’international.

Véritable laboratoire d’innovation, le MBAM favorise de nouvelles approches de l’art à 360 degrés, et non plus sous le seul angle disciplinaire. Il fait figure de précurseur en s’entourant d’experts de l’éducation, de la santé, de la recherche, des services sociaux, des milieux universitaire et communautaire, soutenus par le monde des affaires et de la philanthropie.

Les recherches, notamment en neurosciences, démontrent ses bienfaits pour le mieux-être, et même pour la thérapie. Notre compréhension de la nature humaine, dans sa dimension sensible et émotionnelle, s’enrichit grâce aux recherches scientifiques et aux pratiques lors de visites ou en atelier.

Musee-humaniste-museelabo

Je suis persuadée qu’au XXIe siècle, la culture sera pour la santé ce que le sport a été au XXe siècle. Je suis convaincue que notre action innovatrice et pluridisciplinaire, soutenue par nos multiples partenariats, anticipe les besoins de l’humanité de demain.

Nathalie Bondil, directrice du Musée des beaux-arts de Montréal

Nathalie Bondil

Ancienne directrice générale et conservatrice en chef

Engagement communautaire

Avec le programme, toujours novateur, de Musée en partage, nous collaborons avec plus de 500 organismes communautaires liés aux clientèles immigrantes, réfugiées, défavorisées, handicapées, âgées et à risque. En 2015, le Musée se classe en tête des musées canadiens avec 307 000 participants aux programmes éducatifs, culturels et communautaires, soit une croissance de 207 % en trois ans !

Museehumaniste_EngagementSocio_MBAM_Atelier-Diane-13_2019-03-24_DEM_MeP_Espace-transition_PhotoSophieBertrand
Crédit
MuseeHumaniste_Engagement_Comite_Art_Vivre_Ensemble

De gauche à droite : Nadine St-Louis, fondatrice et directrice générale, Espace culturel Ashukan; Cécile Rousseau, pédopsychiatre, professeure titulaire au Département de psychiatrie de l’Université McGill et directrice de l’équipe RAPS, Recherche et action sur les polarisations sociales; Moridja Kitenge Banza, artiste et responsable des programmes éducatifs — Cultures du monde et vivre-ensemble, MBAM; Bob W. White, directeur du laboratoire de recherche en relations interculturelles (LABRRI) et responsable du partenariat Montréal ville interculturelle; Nathalie Bondil, directrice générale et conservatrice en chef, MBAM; Cathy Wong, présidente, conseil municipal, Ville de Montréal; Thomas Bastien, directeur de l'éducation et du mieux-être, MBAM; Marie Houzeau, directrice générale, Groupe de recherche et d’intervention sociale (GRIS) de Montréal; Mohammed Makhfi, artiste, calligraphe et éducateur artistique; et Moussa Sène, président, Conseil interculturel de Montréal. Photo : Christine Guest

Un musée engagé socialement

Au cœur de ses valeurs, le Musée s’est donné comme mission de s’engager socialement pour qu’ensemble, nous bâtissions des collectivités fortes et dynamiques.

Par de nombreux programmes et ateliers, le Musée offre son soutien :

Aux enfants défavorisés (Petits Bonheurs, Fondation du Dr Julien, Club des petits déjeuners) et à plus de 5 000 élèves, chaque année, dans le cadre du programme Une école montréalaise pour tous.

À la persévérance scolaire (Fusion Jeunesse, Atelier 850, Société de Saint-Vincent-de-Paul, DAREarts)

Aux jeunes victimes d’intimidation à l’école (Fondation Jasmin Roy, LOVE)

Aux clientèles itinérantes (Dans la Rue, Le Centre Saint-James, Old Brewery Mission, Chez Doris, L’Itinéraire)

À l’alphabétisation des adultes (Le Tour de lire et le Comité d’éducation aux adultes de la Petite-Bourgogne et Saint-Henri)

À la réinsertion des personnes atteintes de déficience intellectuelle (Centre d’éducation des adultes de LaSalle) ou gravement handicapées (Action Autonomie Handicap, L’Amitient, Handicap International)

Le Musée valorise le « vivre-ensemble » de notre diversité culturelle par :

L’éducation des filles (Fondation 60 millions de filles)

L’insertion des femmes autochtones (Foyer pour femmes autochtones de Montréal)

Les relations interculturelles (Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys, Vision Diversité, Diversité artistique Montréal, Fondation Michaëlle Jean pour les jeunes des communautés noires)

Le Musée collabore à titre d’expert avec six universités du Québec pour la recherche en santé, éducation et société.

Le Musée milite pour la paix avec l’Université Concordia grâce à un riche partenariat autour de ce thème : paix sociale et psychique, lutte contre la violence et l’exclusion.

Unissons-nous contre le racisme

La direction et les employés du Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM) expriment leur solidarité envers la communauté noire. Personne ne devrait craindre pour sa sécurité, sa vie ou sa dignité en raison de la couleur de sa peau. Personne.

Unissons-nous contre le racisme
MuseeHumaniste_EngagementSocial_RET_431_2012_IN1_RGB_BAC_m_2014

Claude Cormier, Peluches, 2012, 3000 peluches, bois, montage : Georges Audet. Prêt de Claude Cormier, Claude Cormier et Associés inc. Coll. Musée des beaux arts de Montréal. Photo MBAM, Denis Farley

Un musée pour la santé

Le Musée innove avec divers partenaires de la santé sur des projets pilotes et de recherche pour valider et contrôler les impacts de la visite, par des pratiques d’ateliers et même l’insertion professionnelle dans le processus de guérison des pathologies suivantes :

Alzheimer (Société Alzheimer de Montréal, Alzheimer Group, Centre Évasion, Centre Cummings)

Anxiété post-traumatique (Hôpital Sainte – Anne, Université Concordia)

Troubles du rythme cardiaque (Institut de Cardiologie de Montréal)

Autisme (Fondation Miriam, Fondation Les Petits Rois, Giant Steps School et école Irénée-Lussier)

Troubles alimentaires, dont l’anorexie nerveuse (Institut universitaire en santé mentale Douglas, Université Concordia)

Troubles psychologiques et santé mentale (CHU Ste-Justine, Centre d’Apprentissage Parallèle, Les Impatients, Hôpital général Juif, Centre d’intégration à la vie active, La Porte Jaune, Relax Action, Université McGill)

Véritable espace de mieux-être, le Musée offre des parcours santé dans ses galeries. Destinés notamment aux aînés et convalescents, ces parcours contribuent à favoriser leur forme physique et mentale.

Le Musée s’expose dans plusieurs centres médicaux grâce à un partenariat avec le Conseil des arts du Canada.

MuseeHumaniste_UnMuseeLaboratoire_Hayeur-MBA-9583_2019-03-29_DEM_MeP_Montreal-Nord_PhotoCarolineHayeur

Un musée-laboratoire pour le XXIe siècle. Photo Caroline Hayeur (Collectifs stock photo)

Un musée-laboratoire pour le XXIe siècle

L’Atelier international d’éducation et d’art-thérapie Michel de la Chenelière

Depuis son agrandissement en 2016, l’Atelier international d’éducation et d’art-thérapie accueille les clientèles communautaire, scolaire et familiale dans de magnifiques espaces : médiation numérique, cafétéria santé, salon pour les familles, galeries d’exposition, débarcadère sécuritaire pour les autobus et, surtout, 12 ateliers. En particulier, deux espaces sont consacrés à l’art-thérapie, une première mondiale dans un musée.

ÉducArt

La nouvelle plateforme numérique du MBAM, ÉducArt, conçue avec et pour les enseignants des écoles secondaires québécoises, vise à rendre accessible sa vaste collection encyclopédique à l’extérieur de ses murs. L’objectif de cet ambitieux outil pédagogique : s’insérer dans les programmes de l’école québécoise, toutes disciplines confondues, et permettre aux élèves de 12 à 17 ans de réaliser des projets éducatifs multidisciplinaires à partir des œuvres de la collection du Musée.

Une touche de culture dans votre boîte courriel
Abonnez-vous à l'infolettre du Musée

Inscription à l'infolettre de la salle Bourgie

Ce site web utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience de navigation et à des fins promotionelles. Pour plus d’informations, veuillez consulter notre politique de confidentialité des données.