Skip to contentSkip to navigation
Devenez Membre
Voir l'horaire de la journée
Visitez le MBAM gratuitement en devenant Membre
En savoir plus
Henri de Toulouse-Lautrec (1864-1901), L’Anglais au Moulin Rouge, 1892, lithographie au pinceau et au crachis. Impression en six ou sept couleurs. Pierre de trait tirée en vert olive, pierres de couleurs en aubergine, bleu, rouge, jaune et noir sur vélin, 2e état sur 2, 53,4 x 37,5 cm. Collection particulière. Photo Peter Schälchi
Henri de Toulouse-Lautrec (1864-1901), L’Anglais au Moulin Rouge, 1892, lithographie au pinceau et au crachis. Impression en six ou sept couleurs. Pierre de trait tirée en vert olive, pierres de couleurs en aubergine, bleu, rouge, jaune et noir sur vélin, 2e état sur 2, 53,4 x 37,5 cm. Collection particulière. Photo Peter Schälchi
Du 18 juin au 30 octobre 2016

Toulouse Lautrec

Affiche la belle époque

Cette exposition présente une collection particulière d’exception qui comprend plus de quatre-vingt-dix estampes et affiches, couvrant presque toute la période de la production lithographique de Toulouse-Lautrec, de 1891 – année de sa première lithographie – à 1899 (quelques lithographies ont aussi été produites en 1900). Parmi les œuvres exposées figurent des épreuves d’essai qui n’ont jamais été publiées, dont des tirages uniques et des estampes très rares. Presque toutes ses estampes et affiches les plus célèbres sont représentées, ainsi que quatre œuvres exécutées par deux artistes qui lui sont proches : Théophile Alexandre Steinlen et Louis Anquetin.

Pour le dessinateur brillant et compulsif qu’est Toulouse-Lautrec, la lithographie constitue un choix naturel. Il monte à Paris en 1882 et étudie auprès des artistes académiques Léon Bonnat et Fernand Cormon. C’est dans l’atelier de ce dernier qu’il fait la connaissance de Vincent van Gogh et de Louis Anquetin. Même si Toulouse-Lautrec ne fait partie d’aucun mouvement artistique, son œuvre témoigne de son admiration pour Degas et Daumier. Il est aussi sensible à l’art des Nabis, un groupe d’avant-garde influencé par Gauguin, et se lie d’amitié avec Pierre Bonnard et Édouard Vuillard.

Toulouse-Lautrec est un fin observateur des motivations psychologiques aussi bien des acteurs que des spectateurs du milieu du théâtre, des cabarets, du cirque, du demi-monde, des bordels et de leurs habitués à Montmartre, où il établit son atelier. Il exprime leur personnalité profonde en imitant et en exagérant leurs expressions et leur langage corporel. Comme maints artistes modernes à Paris en cette fin de XIXe siècle, Toulouse-Lautrec est attiré par les estampes japonaises, dont les aplats de couleur, les grimaces exagérées des acteurs et les compositions formalisées et fortement théâtrales produisent les effets qu’il cherche à représenter dans la société parisienne, parfois débauchée, dont il trace le portrait. La lithographie en couleurs, qui complète à merveille son talent de dessinateur et de caricaturiste, lui permet de réaliser pour la postérité la peinture des caractères de la société qu’il fréquente.

Henri de Toulouse-Lautrec (1864-1901), L’Anglais au Moulin Rouge, 1892, lithographie au pinceau et au crachis. Impression en six ou sept couleurs. Pierre de trait tirée en vert olive, pierres de couleurs en aubergine, bleu, rouge, jaune et noir sur vélin, 2e état sur 2, 53,4 x 37,5 cm. Collection particulière. Photo Peter Schälchi

Henri de Toulouse-Lautrec (1864-1901), L’Anglais au Moulin Rouge, 1892, lithographie au pinceau et au crachis. Impression en six ou sept couleurs. Pierre de trait tirée en vert olive, pierres de couleurs en aubergine, bleu, rouge, jaune et noir sur vélin, 2e état sur 2, 53,4 x 37,5 cm. Collection particulière. Photo Peter Schälchi

Henri de Toulouse-Lautrec (1864-1901), Le Jockey, 1899, Lithographie au crayon gras, au pinceau et au crachis. Impression en six couleurs Pierre de trait tirée en noir, pierres de couleurs en vert turquoise, rouge, brun, beige-gris et bleu sur chine, 2e état sur 2, 51,8 x 36,2 cm. Collection particulière. Photo Peter Schälchi

Henri de Toulouse-Lautrec (1864-1901), Le Jockey, 1899, Lithographie au crayon gras, au pinceau et au crachis. Impression en six couleurs Pierre de trait tirée en noir, pierres de couleurs en vert turquoise, rouge, brun, beige-gris et bleu sur chine, 2e état sur 2, 51,8 x 36,2 cm. Collection particulière. Photo Peter Schälchi

Théophile Alexandre Steinlen (1859-1923), Tournée du Chat Noir, 1896, lithographie en couleurs sur vélin, 139,3 x 98,7 cm. Collection particulière. Photo Peter Schälchi

Théophile Alexandre Steinlen (1859-1923), Tournée du Chat Noir, 1896, lithographie en couleurs sur vélin, 139,3 x 98,7 cm. Collection particulière. Photo Peter Schälchi

Publication

L’exposition est accompagnée d’un livre d’art de 134 pages et quelque 120 illustrations en couleurs, publié en français et en anglais par les Éditions scientifiques du MBAM (éditeur principal) et The Phillips Collection (éditeur associé), en collaboration avec les Éditions Hazan, Paris (éditeur associé). La version anglaise est distribuée par Yale University Press. Cet ouvrage comprend un article du spécialiste français Gilles Genty sur l’univers social de Toulouse-Lautrec et un essai de Hilliard T. Goldfarb sur son utilisation de la lithographie, ainsi qu’une liste détaillée de toutes les œuvres présentées dans l’exposition. Figurent en annexe une chronologie de l’artiste et une description des personnalités et lieux mythiques de Montmartre représentés par Toulouse-Lautrec. En vente à la Boutique-Librairie du Musée dès l’ouverture de l’exposition.

Toulouse-Lautrec - Publication

Crédits et commissariat

L’exposition est organisée par le Musée des beaux-arts de Montréal et The Phillips Collection de Washington (DC). Le commissariat est assuré par Gilles Genty, commissaire invité, Hilliard T. Goldfarb, commissaire pour le MBAM, et Renée Maurer, commissaire pour The Phillips Collection. L’exposition bénéficie du soutien de l’Association des bénévoles du MBAM et d’Air Canada.

logo du Musée des beaux-arts de Montréal
Conseil des arts du Canada
Gouvernement du Québec
Conseil des arts de Montréal
Henri de Toulouse-Lautrec (1864-1901), L’Anglais au Moulin Rouge, 1892, lithographie au pinceau et au crachis. Impression en six ou sept couleurs. Pierre de trait tirée en vert olive, pierres de couleurs en aubergine, bleu, rouge, jaune et noir sur vélin, 2e état sur 2, 53,4 x 37,5 cm. Collection particulière. Photo Peter Schälchi

Henri de Toulouse-Lautrec (1864-1901), L’Anglais au Moulin Rouge, 1892, lithographie au pinceau et au crachis. Impression en six ou sept couleurs. Pierre de trait tirée en vert olive, pierres de couleurs en aubergine, bleu, rouge, jaune et noir sur vélin, 2e état sur 2, 53,4 x 37,5 cm. Collection particulière. Photo Peter Schälchi

Henri de Toulouse-Lautrec (1864-1901), Le Jockey, 1899, Lithographie au crayon gras, au pinceau et au crachis. Impression en six couleurs Pierre de trait tirée en noir, pierres de couleurs en vert turquoise, rouge, brun, beige-gris et bleu sur chine, 2e état sur 2, 51,8 x 36,2 cm. Collection particulière. Photo Peter Schälchi

Henri de Toulouse-Lautrec (1864-1901), Le Jockey, 1899, Lithographie au crayon gras, au pinceau et au crachis. Impression en six couleurs Pierre de trait tirée en noir, pierres de couleurs en vert turquoise, rouge, brun, beige-gris et bleu sur chine, 2e état sur 2, 51,8 x 36,2 cm. Collection particulière. Photo Peter Schälchi

Théophile Alexandre Steinlen (1859-1923), Tournée du Chat Noir, 1896, lithographie en couleurs sur vélin, 139,3 x 98,7 cm. Collection particulière. Photo Peter Schälchi

Théophile Alexandre Steinlen (1859-1923), Tournée du Chat Noir, 1896, lithographie en couleurs sur vélin, 139,3 x 98,7 cm. Collection particulière. Photo Peter Schälchi

Toulouse-Lautrec - Publication
Une touche de culture dans votre boîte courriel
Abonnez-vous à l'infolettre du Musée

Inscription à l'infolettre de la salle Bourgie

Ce site web utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience de navigation et à des fins promotionelles. Pour plus d’informations, veuillez consulter notre politique de confidentialité des données.