MIRABILIA Retour à l'accueil ENGLISH          
   
Québec
Pierre Ayot
Montréal 1943 - 1995
La Croix du Mont-Royal
1976
Dans le cadre de Corridart
Campus de l'Université McGill, rue Sherbrooke, à Montréal
Détruite à la veille de l'inauguration des Jeux olympiques
Université Concordia, Service des archives, P211-02-1
© Succession Pierre Ayot / SODRAC (2011) / Photo Gabor Szilasi
Cette réplique renversée de la croix illuminée du Mont-Royal qui surplombe la ville appartenait au projet Corridart organisé par le comité des Jeux…
lire la suite ] Mirabilia ]
  La Croix du Mont-Royal
 
Cette réplique renversée de la croix illuminée du Mont-Royal qui surplombe la ville appartenait au projet Corridart organisé par le comité des Jeux olympiques de Montréal en 1976. Cette exposition consistait à transformer huit kilomètres de la rue Sherbrooke, entre la rue Atwater et le boulevard Pie-IX, du 7 au 31 juillet, en un immense musée à ciel ouvert. Ce fabuleux projet rassemblait 60 artistes canadiens et québécois et totalisait 16 étonnantes installations. La Croix du Mont-Royal de Pierre Ayot et Denis Forcier, posée sur le campus de l'Université McGill, reproduisait l'objet bien connu des Montréalais comme s'il avait été déplacé de la Montagne pour l'occasion.

À la veille de l'ouverture des Jeux, dans la nuit du 13 au 14 juillet, les installations furent secrètement démantelées à l'aide de grues et de tronçonneuses par des employés municipaux qui en avaient reçu l'ordre du maire Jean Drapeau. Certaines pièces de Corridart étaient jugées indécentes et d'autres étaient considérées comme dangereuses pour la sécurité publique; ces considérations suffirent à faire annuler le projet et à faire détruire les œuvres. Les artistes n'en furent pas avertis et les débris de leurs œuvres furent jetés à la déchetterie municipale.
retour à l'œuvre ] Mirabilia ] Mirabilia