Skip to contentSkip to navigation
Devenez Membre
Voir l'horaire de la journée
Visitez le MBAM gratuitement en devenant Membre
En savoir plus
Robert Delaunay, La Tour rouge (détail), 1911-12, huile sur toile. Solomon R. Guggenheim Museum Founding Collection. Photo The Solomon R. Guggenheim Foundation / Art Resource, NY
Robert Delaunay, La Tour rouge (détail), 1911-12, huile sur toile. Solomon R. Guggenheim Museum Founding Collection. Photo The Solomon R. Guggenheim Foundation / Art Resource, NY
Du 11 octobre 2014 au 25 janvier 2015

De Van Gogh à Kadinsky

De l‘impressionnisme à l’expressionnisme, 1900-1914

L’art des avant-gardes française et allemande entre la fin du XIXe siècle et le début de la Première Guerre mondiale est très apprécié aujourd’hui. Ses créateurs sont des artistes renommés, tels Van Gogh, Gauguin, Matisse, Picasso, Cézanne et Kandinsky… Leurs oeuvres, qui se distinguent par leur originalité, leur force et leur beauté, comptent parmi les premiers chefs-d’oeuvre de l’art moderne. Quand l’histoire de l’art s’est intéressée à cette époque fascinante, deux discours critiques émergèrent, considérant les courants français et allemand séparément. Grâce aux recherches approfondies de Timothy O. Benson, conservateur du Robert Gore Rifkind Center for German Expressionist Studies au Los Angeles County Museum of Art (LACMA), cette exposition exceptionnelle, par l’importance de ses prêts, élargit notre compréhension de la complexité des influences interculturelles durant cette période, qui donna naissance à cette production artistique extraordinairement riche et fascinante.

Le contexte politique de cet avant-guerre détermine la manière dont nous considérons cette époque d’extraordinaire créativité et d’échanges entre artistes de France et d’Allemagne. Un siècle après l’éclatement de la Première Guerre mondiale, nous comprenons que l’atmosphère très cosmopolite en Europe avait préparé le terrain à cette phase d’effervescence artistique, tout comme nous revoyons les évènements qui l’ont brutalement stoppée lors de la déclaration de guerre de 1914. Nous allons suivre la trajectoire de l’expressionnisme, de ses origines, dans le Paris de 1900 – centre incontesté des arts de l’époque – jusqu’à l’Allemagne de 1914, alors que plusieurs de ses représentants répondaient à l’appel aux armes.

Robert Delaunay, La Tour rouge (détail), 1911-12, huile sur toile. Solomon R. Guggenheim Museum Founding Collection. Photo The Solomon R. Guggenheim Foundation / Art Resource, NY

Vincent van Gogh, Saules au coucher du soleil (détail), 1888. Otterlo (Pays-Bas), Kröller‑Müller Museum. Photo Art Resource, NY

Wassily Kandinsky, Arabes I (Cimetière) (détail), 1909, huile sur carton. Hamburger Kunsthalle

Wassily Kandinsky, Arabes I (Cimetière) (détail), 1909, huile sur carton. Hamburger Kunsthalle

Publication

L’expressionnisme en Allemagne et en France : de Van Gogh à Kandinsky est publié conjointement par le LACMA, le MBAM et DelMonico/Prestel.

Regroupant plus de 200 illustrations, l’ouvrage de 296 pages met en lumière des chefs-d’oeuvre du néo-impressionnisme, du post-impressionnisme, du fauvisme et du cubisme, et des oeuvres marquantes d’expressionnistes allemands. Sous la direction de Timothy O. Benson, le catalogue comprend en outre des essais d’éminents spécialistes dont Laird M. Easton, Claudine Grammont, Frauke Josenhans, Peter Kropmanns, Katherine Kuenzli, Magdalena M. Moeller et Sherwin Simmons.

Van Gogh à Kadinsky - Publication

Crédits et commissariat

L’exposition est organisée par le Los Angeles County Museum of Art (LACMA) et le Kunsthaus Zürich en collaboration avec le Musée des beaux-arts de Montréal.

Le commissariat de l’exposition est assuré par Timothy O. Benson, conservateur du Robert Gore Rifkind Center for German Expressionist Studies au LACMA, avec l’assistance de Frauke Josenhans. À Montréal, l’exposition est organisée sous la direction de Nathalie Bondil, directrice et conservatrice en chef, avec Anne Grace, conservatrice de l’art moderne. La scénographie de l’exposition a été confiée à Gilles Saucier de Saucier + Perrotte, Architectes.

L’exposition est présentée à Montréal par Fiera Capital en collaboration avec Metro, l’Association des bénévoles du Musée des beaux-arts de Montréal, Air Canada, Air Canada Cargo, le Goethe Institut et son partenaire le Gouvernement fédéral d’Allemagne, Bell, Richter, Tourisme Montréal, La Presse et The Gazette. Elle bénéficie de l’appui du ministère du Patrimoine canadien par le biais du Programme d’indemnisation pour les expositions itinérantes au Canada. Le programme d’expositions internationales du Musée bénéficie de l’appui financier du fonds d’expositions de la Fondation du Musée des beaux-arts de Montréal et du fonds Paul G. Desmarais.

logo du Musée des beaux-arts de Montréal

Fiera Capital

Métro
Bell
Air Canada

Goethe Institut

La Presse +

The Gazette

Ritcher

Tourisme Montréal
Robert Delaunay, La Tour rouge (détail), 1911-12, huile sur toile. Solomon R. Guggenheim Museum Founding Collection. Photo The Solomon R. Guggenheim Foundation / Art Resource, NY

Vincent van Gogh, Saules au coucher du soleil (détail), 1888. Otterlo (Pays-Bas), Kröller‑Müller Museum. Photo Art Resource, NY

Wassily Kandinsky, Arabes I (Cimetière) (détail), 1909, huile sur carton. Hamburger Kunsthalle

Wassily Kandinsky, Arabes I (Cimetière) (détail), 1909, huile sur carton. Hamburger Kunsthalle

Van Gogh à Kadinsky - Publication
Une touche de culture dans votre boîte courriel
Abonnez-vous à l'infolettre du Musée

Inscription à l'infolettre de la salle Bourgie

Ce site web utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience de navigation et à des fins promotionelles. Pour plus d’informations, veuillez consulter notre politique de confidentialité des données.