Publié le :

Lauréat de la résidence d’artistes « Empreintes »

Au terme de l’analyse des nombreuses candidatures d’artistes ayant montré leur intérêt pour la résidence Empreintes, le Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM), en collaboration avec le Conseil des arts de Montréal (CAM), est heureux d’annoncer qu’Ari Bayuaji a été sélectionné parmi les artistes issus de la diversité culturelle montréalaise pour réaliser ce projet. Du 9 janvier au 17 février 2017, le Musée ouvrira ses portes et ses réserves à cet artiste en arts visuels dont la pratique cherche à « reconsidérer les catégories occidentales des beaux-arts et des arts décoratifs, en
opposition aux objets ordinaires, en créant des œuvres à la frontière des deux catégories pour remettre en question nos idées préconçues. »

Le parcours d’Ari Bayuaji
Ari naît en Indonésie en 1975. Il émigre au Canada en 2005 et étudie les beaux-arts à l’Université Concordia (2005-2010). Depuis 2009, il travaille entre Montréal et Bali. Il a exposé de Montréal à l’Indonésie en passant par Ottawa et le Danemark, en solo comme en groupe. Pendant sa résidence, Ari examinera les concepts occidentaux des beaux-arts et des arts décoratifs et créera des œuvres à l’intersection du design et de l’objet de consommation. Il s’intéressera particulièrement aux objets autrefois utilitaires qui n’auraient pas été acceptés auparavant en tant qu’œuvres d’art. Il espère ainsi encourager de nouvelles discussions sur notre manière d’étiqueter l’art et le design.

Résidence Empreintes
Ce projet de recherche-création a pour objectif d’établir un dialogue transversal en permettant à un artiste de s’inspirer de la collection du Musée, laquelle constitue une ressource passionnante pour la recherche en arts visuels. Le Musée possède la plus riche collection encyclopédique au Québec, comptant quelque 42 000 œuvres, dont 4 500 sont déployées dans ses 5 pavillons. L’artiste en résidence apportera un regard unique et original sur ces collections riches et variées. La résidence Empreintes s’adresse aux artistes professionnels ayant acquis une formation de base et
possédant une compétence reconnue par leurs pairs. L’artiste professionnel crée, interprète ou publie des œuvres pour diffusion, se voue principalement à la pratique de son art et reçoit une rémunération pour les œuvres qu’il réalise.