Skip to contentSkip to navigation

Gratuit

 
Retour au calendrier

Créer après Basquiat: filiations artistiques et politiques

Informations

Durée

2h00

Langue

Français

Publics

Adultes

Type d'activité

Conférence

Mode

Présentiel

Gratuit

 
samedi 3 décembre 2022 à 14 h 00

Lors de cette table ronde, des artistes afrodescendantes et afrodescendants de Montréal en provenance de différents milieux nous feront part de leurs réflexions sur les rapports complexes entre leur pratique artistique et leur engagement politique. Quelles leçons peut-on tirer de l’expérience d’artistes africains-américains, comme Jean-Michel Basquiat, qui ont marqué l’histoire?

Modérateur :
Philippe Néméh-Nombré, sociologue

Panélistes :
Philippe Racine, acteur, dramaturge et metteur en scène
Eve Tagny, artiste visuelle
Laura Doyle Péan, poète, artiste multidisciplinaire et activiste

Partenaires publics : gouvernement du Québec, Conseil des arts du Canada et Conseil des arts de Montréal.

À propos de la table ronde
Habité par la double conscience d’être un artiste noir dans un monde de l’art majoritairement blanc, celui qu’on a appelé le « Picasso noir » a entretenu une relation ambivalente avec la dimension politique de son travail. Jean-Michel Basquiat préférait que son talent soit reconnu au-delà des catégorisations sociales, souvent fondées sur des stéréotypes, mais ses œuvres, où sont représentées de nombreuses figures importantes de l’histoire noire, jettent un regard résolument critique sur le racisme. Ce regard n’est d’ailleurs pas sans rappeler celui de la culture hip-hop qui a émergé au même moment.

L’histoire de Basquiat soulève des questions quant aux responsabilités politiques que l’on fait porter aux artistes afrodescendantes et afrodescendants aujourd’hui. Faut-il nécessairement que l’art de ces artistes soit ouvertement politisé? Que se cache-t-il derrière l’incontournable lecture politique de leur travail? Sous quelles formes se manifeste leur engagement?

Philippe Néméh-Nombré
Philippe Néméh-Nombré est chercheur postdoctoral au Département de géographie, d’urbanisme et d’environnement de l’Université Concordia. Il a obtenu un doctorat en sociologie de l’Université de Montréal en 2022. Ses recherches portent sur les relations possibles entre les perspectives libératrices noires et autochtones, les méthodologies critiques et les écologies noires. Philippe Néméh-Nombré est membre du conseil d’administration et vice-président de la Ligue des droits et libertés et membre du comité éditorial de la revue Liberté.

Philippe Racine
Acteur et créateur polyvalent, diplômé du Conservatoire d’art dramatique de Montréal, Philippe Racine conjugue talent et expérience en tant qu’acteur (Nyotaimori, L’Énéide, Contre la suite du monde, Trip), dramaturge (Toutou rien, Lequel est un Basquiat et plusieurs textes en théâtre d’intervention), metteur en scène (Qui veut la peau d’Antigone?, M’appelle Mohamed Ali), administrateur (Théâtre Qui va là, Théâtre de la Sentinelle), marionnettiste (Philémon et Baucis, Baobab), doubleur (Diggstown, Transplanté, Loki…), compositeur, enseignant et médiateur théâtral.

Eve Tagny
Eve Tagny est une artiste basée à Tiohtià:ke/Montréal. Sa pratique considère les jardins et les paysages perturbés par les humains comme des lieux mutables de notre mémoire personnelle et
collective qui s’inscrivent dans des dynamiques de pouvoir, les histoires coloniales et leurs héritages.

Laura Doyle Péan
Activiste, poète et artiste multidisciplinaire queer d’origines haïtiano-québécoises, Laura Doyle Péan (iel) étudie en droit et en études de genre et s’intéresse à la relation entre art et activisme. Depuis 2019, Laura milite pour le désinvestissement des énergies fossiles. Iel donne également des ateliers en anti-oppression et assure la cocoordination du groupe antiraciste Collectif 1629. Laura a publié son premier recueil, Cœur yoyo, en 2020, et a participé à de nombreuses productions artistiques avec le collectif féministe queer Les Allumeuses et l’Espace de la diversité. La traduction de son livre, Yo-yo Heart, a été publiée à l’automne par the87press.

INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES

Lieu : l’entrée s’effectuera par le pavillon pour la Paix Michal et Renata Hornstein, situé au 2075, rue Bishop.

 

Une touche de culture dans votre boîte courriel
Abonnez-vous à l'infolettre du Musée

Inscription à l'infolettre de la Salle Bourgie

Ce site web utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience de navigation et à des fins promotionnelles. Pour plus d’informations, veuillez consulter notre politique de confidentialité des données.