Skip to contentSkip to navigation
19 avril 2022

Un nouvel outil de visite pour les publics de la neurodiversité

Photo Michael Patten

Lancé en avril 2022, à l’occasion du Mois de l’autisme, le sac sensationnel est un outil conçu pour accompagner les publics de la neurodiversité lors de leurs visites dans les salles du pavillon pour la Paix Michal et Renata Hornstein du MBAM. Peu importe leur âge et le niveau de soutien dont elles ont besoin, les personnes autistes peuvent ainsi apprécier librement les œuvres de la collection en s’appuyant sur une approche multisensorielle qui tient compte de leur façon particulière de percevoir le monde qui les entoure. Ce projet a été réalisé grâce au soutien financier du gouvernement du Québec.

Louise Giroux

Responsable des programmes éducatifs – Mieux-être

Patricia Boyer

Responsable des programmes éducatifs – Publics scolaires

Catherine Lennartz

Chargée de production éditoriale

Chaque sac sensationnel contient du matériel créatif, des objets apaisants à manipuler, un plan des salles et quatre fiches d’activités axées sur des œuvres de la collection qui sollicitent trois de nos cinq sens : la vue, l’ouïe et le toucher. Présentées de façon simple et ludique, les activités, validées par nos partenaires communautaires, incitent les participants et participantes à observer les œuvres d’art, à explorer l’environnement du Musée à leur propre rythme et à développer leur curiosité et leur créativité. Elles les invitent ainsi à prendre conscience de leur ressenti face aux œuvres tout en encourageant la communication avec leur accompagnant ou accompagnante.

Sac sensationnel. Photo MBAM, Jean-François Brière

Depuis 2015, le programme d’accessibilité et d’inclusion L’art d’être unique du MBAM favorise l’accès des personnes autistes à l’art dans le cadre de visites guidées, d’ateliers créatifs et d’art-thérapie, ainsi que de stages d’intégration socioprofessionnelle. C’est dans le but d’étendre ce programme au grand public et de favoriser l’accès des personnes autistes à des visites autonomes que le Musée a conçu le sac sensationnel.

Louise Giroux (LG) et Patricia Boyer (PB) nous parlent de la conception et de la mise en œuvre de ce projet inédit.

D’où vous est venue l’idée de créer un outil d’accompagnement pour les visiteurs de la neurodiversité?

LG. Depuis la parution, en 2021, du Guide muséal pour l’accueil des personnes autistes, publié avec nos collègues du réseau FRAME, du Dallas Museum of Art et du Palais des beaux-arts de Lille, nous continuons de développer des outils et des programmes pour les personnes autistes. À ce jour, plusieurs projets ont été menés à bien pour des groupes, mais rien pour les visiteurs autonomes ni pour les familles ayant des besoins particuliers. Patricia et moi avons donc eu l’idée de créer des fiches d’activités basées sur les sens afin de stimuler les échanges entre les membres d’une même famille lors de leur visite au Musée et de leur permettre de bâtir des liens avec les œuvres.

PB. Nous offrons déjà de nombreux ateliers pour les familles en général, qui sont très appréciés par la communauté, mais nous avons eu envie d’en faire plus. Comment améliorer l’offre existante, notamment pour les familles qui ont des besoins particuliers? Le sac sensationnel est un premier pas en ce sens. Le message que l’on veut transmettre est très simple, mais aussi très important : vous êtes les bienvenus au Musée!

Qu’apporte l’exploration par les sens dans les activités proposées?

LG. En regardant ce qui se fait ailleurs, dans d’autres musées, et en côtoyant régulièrement des personnes autistes dans notre travail avec différents organismes communautaires, il nous est apparu primordial de mettre les sens au cœur de notre approche. Les publics de la neurodiversité ont une autre façon de percevoir les sensations, une autre façon de communiquer. En passant par les sens, on fait appel à des souvenirs, à une expérience directe, à l’imagination, et on développe de nouveaux liens avec le monde qui nous entoure, notamment les œuvres d’art.

Les œuvres sont aussi un excellent point de départ pour créer des liens avec tous les sens : en regardant une nature morte, on peut se souvenir d’un bon repas en famille; en regardant un paysage de bord de mer, ce sont l’odeur saline et les cris des mouettes qui nous viennent à l’esprit; en regardant les vêtements dans un portrait, on peut faire des liens avec les vêtements que l’on porte, ou ceux que notre grand-père porte, et on s’imagine en train de les toucher en s’attachant à leurs textures particulières… Bref, en regardant les œuvres avec le prisme des sens, c’est tout un monde de possibilités qui s’ouvre à nous !

PB. Oui! Un outil comme le sac sensationnel répond tout à fait au besoin de l’enfant d’explorer par les sens et le corps, et au besoin du parent de trouver des propositions d’activités simples et adaptées à la réalité de son enfant, quelle que soit sa sensibilité.

Crédit
Crédit

En plus du matériel créatif et des fiches d’activités, le sac sensationnel contient des accessoires d’apaisement. Quelle est l’importance de ces objets?

LG. Lorsqu’une personne autiste est dans un endroit public, elle peut vivre une telle surcharge de stimulations sensorielles qu’elle se sent submergée par son anxiété. Les outils de manipulation et de réduction de bruit ou de lumière peuvent l’aider à retrouver un niveau de calme satisfaisant. Certaines personnes aiment également manipuler des objets afin de se concentrer. Nous avons pensé à mettre ces outils à leur disposition, car l’espace muséal comporte un grand nombre de stimuli.

PB. Certains objets d’apaisement seront également proposés dans nos ateliers famille les weeks-ends, car le Musée souhaite offrir de plus en plus d’activités inclusives aux familles ayant des besoins particuliers.

Concrètement, comment se passe une visite avec le sac sensationnel?

LG. Plusieurs sacs sensationnels sont prêtés sur réservation, les samedis et dimanches, de 10 h à midi. La réservation doit se faire à l’avance par téléphone au 514-285-2000. Lors de leur arrivée au Musée, les familles sont accueillies par notre équipe qui peut les informer et les lancer à la découverte de la collection. Ensuite, il suffit de se laisser guider par les fiches d’activités et les manipulations d’objets proposées. Nous recommandons aux visiteurs de lire le contenu des fiches avant de commencer leur visite pour vérifier si les activités proposées sont adaptées à leurs besoins.

PB. Cette exploration doit se faire sans stress. Peut-être qu’une seule activité sera réalisée, peut-être que l’enfant utilisera les objets et les fiches d’une manière différente que celle envisagée? Peu importe! Favoriser le bien-être physique et psychologique en ayant du plaisir en famille est le principal objectif.

Crédit

Comment pensez-vous que ce projet va évoluer?

LG. Ça dépendra de l’évaluation des utilisateurs et utilisatrices. Le sac sensationnel a été développé autour de la collection d’art international présentée dans le pavillon pour la Paix Michal et Renata Hornstein. Nous espérons étendre sa portée ultérieurement à d’autres collections du Musée.

PB. Grâce au sac sensationnel, nous aurons la chance de pouvoir côtoyer davantage de familles d’enfants neuroatypiques et de les entendre nous parler de leurs envies et de leurs besoins. Ainsi, le Musée sera en mesure de poursuivre le développement de stratégies de médiation engageantes qui reflètent encore mieux sa communauté.

Photo Michael Patten

Remerciements Le sac sensationnel a été réalisé grâce au soutien financier du gouvernement du Québec. Le programme L’art d’être unique a pour Grand mécène la Fondation de la Chenelière. Le Musée remercie également Stella-Jones et son partenaire créatif DeSerres.

Le MBAM tient à remercier ses partenaires œuvrant auprès des personnes de la neurodiversité : Autisme sans limites, Autism Speaks Canada, Centre François-Michelle, Centre Gold, école À Pas de Géant, école Irénée-Lussier, école Notre-Dame-des-Victoires, école Saint-Étienne, Fondation Les Petits Rois, Fondation Miriam et Centre d’innovation Voyez les choses à ma façon.

Une touche de culture dans votre boîte courriel
Abonnez-vous à l'infolettre du Musée

Inscription à l'infolettre de la Salle Bourgie

Ce site web utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience de navigation et à des fins promotionelles. Pour plus d’informations, veuillez consulter notre politique de confidentialité des données.