Skip to contentSkip to navigation
Devenez Membre
Voir l'horaire de la journée
Visitez le MBAM gratuitement en devenant Membre
En savoir plus
Lilias Torrance Newton (1896-1980), Winkie, 1929, huile sur toile, 76,5 x 61,5 cm. Montréal, Musée McCord. Succession Lilias Torrance Newton © MBAC. Photo © Musée McCord, Montréal
Lilias Torrance Newton (1896-1980), Winkie, 1929, huile sur toile, 76,5 x 61,5 cm. Montréal, Musée McCord. Succession Lilias Torrance Newton © MBAC. Photo © Musée McCord, Montréal
Du 24 octobre 2015 au 31 janvier 2016

Le Groupe de Beaver Hall

Vivez la modernité des années 1920 à Montréal

Cette exposition est la première grande étude sur le Groupe de Beaver Hall. Elle jette un nouvel éclairage sur ce regroupement éphémère d’une vingtaine d’artistes (1920-1923) dont la production a donné, comme le soulignait la critique de l’époque, « une nouvelle impulsion » à la vie artistique montréalaise, québécoise et canadienne.

Il constitue l’une des manifestations les plus originales de la modernité picturale au Canada !

Immigrantes par Jacques Des Rochers

Contexte historique

Les artistes du Groupe de Beaver Hall ont d’une certaine façon été à Montréal ce que le Groupe des Sept a représenté pour Toronto. Mais plutôt que de proposer une image identitaire du Canada à travers la représentation de la nature sauvage du Nord, ils ont montré un attachement et donné une facture moderne nouvelle au portrait et aux paysages humanisés de la ville et de la campagne.

Ils ont également peint de nombreux portraits qui traduisent la même quête de modernité et comptent parmi les plus remarquables de l’histoire de l’art canadien. La parité hommes-femmes au sein du groupe – une première au Québec comme au Canada – apparaît également comme un trait résolument moderne.

Couvrant pour l’essentiel la période clé de 1920 à 1933, de l’existence officielle du Groupe de Beaver Hall (1920-1923) à la fondation du Groupe des peintres canadiens (1933), l’exposition permet de circonscrire pour la première fois, avec un corpus d’œuvres très éloquent, l’apport des artistes montréalais aux débuts d’affirmation de la modernité.

L’exposition présente le travail des membres officiels du Groupe de Beaver Hall, mais aussi celui d’artistes associés par amitié et par solidarité. On y retrouve des œuvres de Nora Collyer, Emily Coonan, Adrien et Henri Hébert, Prudence Heward, Randolph S. Hewton, Edwin Holgate, A. Y. Jackson, John Y. Johnstone, Mabel Lockerby, Mabel May, Hal Ross Perrigard, Robert W. Pilot, Sarah Robertson, Anne Savage, Adam Sherriff Scott, Regina Seiden et Lilias Torrance Newton, mais aussi d’André Biéler, Ethel Seath, Kathleen Morris et Albert H. Robinson.

Lilias Torrance Newton (1896-1980), Winkie, 1929, huile sur toile, 76,5 x 61,5 cm. Montréal, Musée McCord. Succession Lilias Torrance Newton © MBAC. Photo © Musée McCord, Montréal

Lilias Torrance Newton (1896-1980), Winkie, 1929, huile sur toile, 76,5 x 61,5 cm. Montréal, Musée McCord. Succession Lilias Torrance Newton © MBAC. Photo © Musée McCord, Montréal

Prudence Heward (1896-1947), Au théâtre, 1928, huile sur toile, 101,6 x 101,6 cm. MBAM, achat, legs Horsley et Annie Townsend. Photo MBAM, Christine Guest

Prudence Heward (1896-1947), Au théâtre, 1928, huile sur toile, 101,6 x 101,6 cm. MBAM, achat, legs Horsley et Annie Townsend. Photo MBAM, Christine Guest

Regard contemporain

Elles Aujourd'hui

Presque cent ans après l’existence du Groupe de Beaver Hall (1920-1923), qui joua un rôle essentiel dans l’affirmation des femmes en tant qu’artistes peintres professionnelles à Montréal, qu’en est-il de la place occupée par les artistes féminines en peinture, aujourd’hui ? Le contexte d’une exposition sur le Groupe de Beaver Hall cette année au Musée était propice pour réfléchir à la place que se sont appropriée depuis les femmes artistes sur les scènes québécoise et canadienne.

Wanda Koop (née en 1951), Tir ami, De la série « No News », 2011, Acrylique sur toile. MBAM, promesse de don de Pierre et Anne-Marie Trahan, Collection Majudia. Photo MBAM, Christine Guest
Crédit

Publication

Placé sous la direction de Jacques Des Rochers et Brian Foss, un ouvrage scientifique de 350 pages avec autant d’illustrations est publié en français et en anglais par les éditions scientifiques du MBAMavec les éditions Black Dog.

En vente à la Boutique-Librairie du Musée.

Beaver Hall - Publication

Crédits et commissariats

Une modernité des années 1920 : Montréal, le Groupe de Beaver Hall est produite par le Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM) et sera mise en tournée à l’Art Gallery de Hamilton, à l’Art Gallery de Windsor et au Glenbow Museum de Calgary.

Ce projet a été rendu possible grâce au généreux soutien de la Fondation A. K. Prakash, mécène de l’exposition, et à une importante subvention du programme d’aide aux musées du ministère du Patrimoine canadien.

L’exposition est présentée à Montréal par Osler, Hoskin & Harcourt S.E.N.C.R.L. / s.r.l., en collaboration avec la maison de vente Heffel, Air Canada, Bell et l’Association des bénévoles du Musée. Le Musée remercie MABI, Richter, La Presse et The Gazette.

Le Musée remercie le ministère de la Culture et des Communications du Québec pour son appui essentiel, de même que le Conseil des arts de Montréal et le Conseil des arts du Canada pour leur soutien constant.

Le Musée remercie également pour leur appui inconditionnel ses guides bénévoles ainsi que tous ses membres et les nombreuses personnes, entreprises et fondations qui lui accordent leur soutien, notamment la Fondation de la Chenelière, dirigée par Michel de la Chenelière, et la Fondation Arte Musica, présidée par Pierre Bourgie, pour leur générosité.

Que toutes les personnes qui ont permis, par leur généreux concours, leur encourage-ment et leur soutien la réalisation de cette exposition et de sa publication scientifique trouvent ici l’expression de notre gratitude.

Cercle Force Femmes

À l’occasion de l’exposition consacrée au Groupe de Beaver Hall mettant en lumière des femmes exceptionnelles qui, dans les années 1920, et pour la première fois dans l’histoire du Canada, ont fait partie d’un regroupement d’artistes professionnels, le Musée des beaux-arts de Montréal a mis sur pied le Cercle Forces Femmes. Ce cercle rassemble des femmes d’influence pour aider le Musée à valoriser diverses femmes qui ont eu ou auront un impact sur notre société, autant sur le plan culturel et artistique, que social et économique.

Le Musée remercie les membres fondatrices du Cercle Forces Femmes :

Sandra Abitan, Alix d’Anglejan-Chatillon, Christiane Bergevin, Sylvie Boileau, Johanne Champoux, Hélène Couture, Viviane Croux, France Denis Royer, Giovanna Francavilla, Carolina Gallo, Diane Giard, Anne- Marie Hubert, Isabelle Hudon, Suzanne Legge Orr, Constance Lemieux, Johanne Lépine, Mary Leslie, Isabelle Marcoux, Monique Parent, Miriam Pozza, Gurjinder P. Sall, Michelle R. Savoy, Marie Senécal-Tremblay et Martine Turcotte, sous l’impulsion de Françoise E. Lyon.

logo du Musée des beaux-arts de Montréal
Grand mécène
AK Praskash Foundation
Un présentation de
Osler Avocats
Gouvernement du Canada
Gouvernement du Québec
logo Cercle Forces Femmes du Musée des beaux-arts de Montréal
Heffel
Air Canada
Bell

MABI

La Presse +
Montreal Gazette
Lilias Torrance Newton (1896-1980), Winkie, 1929, huile sur toile, 76,5 x 61,5 cm. Montréal, Musée McCord. Succession Lilias Torrance Newton © MBAC. Photo © Musée McCord, Montréal

Lilias Torrance Newton (1896-1980), Winkie, 1929, huile sur toile, 76,5 x 61,5 cm. Montréal, Musée McCord. Succession Lilias Torrance Newton © MBAC. Photo © Musée McCord, Montréal

Prudence Heward (1896-1947), Au théâtre, 1928, huile sur toile, 101,6 x 101,6 cm. MBAM, achat, legs Horsley et Annie Townsend. Photo MBAM, Christine Guest

Prudence Heward (1896-1947), Au théâtre, 1928, huile sur toile, 101,6 x 101,6 cm. MBAM, achat, legs Horsley et Annie Townsend. Photo MBAM, Christine Guest

Wanda Koop (née en 1951), Tir ami, De la série « No News », 2011, Acrylique sur toile. MBAM, promesse de don de Pierre et Anne-Marie Trahan, Collection Majudia. Photo MBAM, Christine Guest

Wanda Koop (née en 1951), Tir ami, De la série « No News », 2011, Acrylique sur toile. MBAM, promesse de don de Pierre et Anne-Marie Trahan, Collection Majudia. Photo MBAM, Christine Guest

Beaver Hall - Publication
Une touche de culture dans votre boîte courriel
Abonnez-vous à l'infolettre du Musée

Inscription à l'infolettre de la salle Bourgie

Ce site web utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience de navigation et à des fins promotionelles. Pour plus d’informations, veuillez consulter notre politique de confidentialité des données.