Skip to contentSkip to navigation
Crédit
Crédit
Jusqu'au 27 novembre 2022

Contre-espace

Le MBAM met l’art numérique à l’honneur avec la Toile numérique, qui ouvre la voie à la projection d’œuvres sur la façade du pavillon Michal et Renata Hornstein, au nord de la rue Sherbrooke Ouest. Du 10 juin au 27 novembre 2022, c’est l’œuvre Contre-espace de l’artiste multidisciplinaire Sabrina Ratté qui illumine la façade tous les soirs, de la tombée du jour jusqu’à 23 h.

Une rencontre entre architecture et paysage

Par l’utilisation de synthétiseurs vidéo et d’animations 3D, Contre-espace propose une rencontre entre architecture et paysage, ainsi qu’une réflexion sur la manière dont le bâti façonne l’espace.

Que ce soit par le biais d’une fenêtre qui délimite le regard, ou par les colonnes et les reflets des vitres qui le fragmentent, la compréhension d’un espace est inévitablement influencée par les structures qui l’entourent. Un espace est défini par ses limites.

Contre-espace évoque des horizons qui transcendent l’architecture afin de créer un contraste et une tension entre les murs de la ville et l’espace poétique qu’ils peuvent inspirer.

La façade du pavillon Michal et Renata Hornstein devient une toile sur laquelle se dessine un paysage fait de lumière électronique et numérique. L’image – ou le mirage – prend forme sur le mur, ouvrant le champ des possibles. C’est la rencontre entre la pierre et la lumière, entre la surface et la profondeur, entre le monde physique et le monde virtuel.

À propos de l’artiste

Sabrina Ratté est une artiste montréalaise qui, dans sa pratique, explore les multiples manifestations de l’image numérique, de la vidéo analogique à l’animation 3D, en passant par la photographie, l’impression, la sculpture, la réalité virtuelle et l’installation. L’influence psychologique qu’exercent l’architecture et l’environnement numérique sur notre perception du monde, de même que la relation que nous entretenons avec l’aspect virtuel de l’existence, comptent parmi ses thèmes de prédilection.

Sabrina Ratté a été sélectionnée pour le prestigieux Prix Sobey en 2019 et 2020. Son travail a été présenté par de nombreuses institutions à travers le monde, dont le Laforet Museum Harajuku (Tokyo), le Centre Pompidou (Paris), le Musée national des beaux-arts du Québec (Québec), la Thoma Foundation (Santa Fe), le Centre PHI (Montréal), le Whitney Museum of American Art (New York), le Chronus Art Center (Shanghai) et le Museum of the Moving Image (New York). Son œuvre fait actuellement l’objet d’une exposition individuelle à la Gaîté Lyrique (Paris).

Sabrina Ratté. Photo Ian Lagarde
Crédit

Crédits et remerciements

Ce projet a été réalisé grâce au soutien financier du Fonds de maintien des actifs stratégiques en tourisme de Tourisme Montréal, avec la participation financière du gouvernement du Québec.

Sabrina Ratté. Photo Ian Lagarde

Sabrina Ratté. Photo Ian Lagarde

Une touche de culture dans votre boîte courriel
Abonnez-vous à l'infolettre du Musée

Inscription à l'infolettre de la Salle Bourgie

Ce site web utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience de navigation et à des fins promotionelles. Pour plus d’informations, veuillez consulter notre politique de confidentialité des données.