Skip to contentSkip to navigation
Devenez Membre
Voir l'horaire de la journée
Visitez le MBAM gratuitement en devenant Membre
En savoir plus
Retour
Présentement exposée en salle
Jacques Linard

Nature morte aux coquillages et au corail

Artiste(s)

Jacques Linard
Troyes 1597 – Paris 1645

Titre

Nature morte aux coquillages et au corail

Date

1640

Matériaux

Huile sur toile

Dimensions

53,3 x 62,2 cm

Crédits

Don de M. et Mme Michal Hornstein, inv. 1999.149

Collection

Art occidental

« Peintre de la réalité », Linard fut un des grands peintres de natures mortes du dix-septième siècle français. Ses œuvres allient la minutie du détail à des compositions poétiques d’une simplicité qui distingue les natures mortes françaises de cette période des œuvres flamandes et hollandaises plus riches et plus élaborées. Ce tableau est une variante d'une des seules compositions de coquillages de Linard. L’attrait des coquillages, exotiques et très coûteux, tenait en partie à leur statut de mirabilia, ces objets rares recherchés par les amateurs pour leurs collections de curiosités. Les natures mortes étaient aussi très appréciées pour leurs connotations morales et intellectuelles. Le corail, par exemple, était censé chasser le « mauvais œil ». Sa forme, en raison d’une ressemblance avec les vaisseaux sanguins, évoquait le sang de la Rédemption répandu par le Christ. Ici, le corail possède une signification spirituelle : il rappelle la protection du Christ contre les fléaux du monde, tandis que les coquillages aux intérieurs nacrés suggèrent le luxe et la sensualité.

Une touche de culture dans votre boîte courriel
Abonnez-vous à l'infolettre du Musée

Inscription à l'infolettre de la salle Bourgie

Ce site web utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience de navigation et à des fins promotionelles. Pour plus d’informations, veuillez consulter notre politique de confidentialité des données.