Skip to contentSkip to navigation
Devenez Membre
Voir l'horaire de la journée
Visitez le MBAM gratuitement en devenant Membre
En savoir plus
Retour
Alexander Calder

Quatre disques noirs et six rouges

Artiste(s)

Alexander Calder
Philadelphie 1898 – New York 1976

Titre

Quatre disques noirs et six rouges

Date

1957

Matériaux

Tôle peinte, tiges de métal

Dimensions

366 cm (diam.)

Crédits

Achat, legs Horsley et Annie Townsend, inv. 1960.1234

Collection

Art occidental

En faisant du mobile une œuvre d’art, Calder a affranchi la sculpture de la masse et fait du mouvement un matériau à part entière. Le plus remarquable, dans ces mobiles, est leur élégante simplicité qui invite à la poésie du mouvement dans les rapports purement abstraits de la couleur et de la forme. Il vit à Paris de 1926 à 1933 et est profondément marqué par sa visite en 1930 de l’atelier parisien du maître hollandais de l'abstration, Mondrian. S’il connaît déjà son œuvre, il est surtout frappé par le décor austère, géométrique, du lieu : les murs blancs sont ponctués de cartons colorés, disposés selon les principes de l’équilibre dynamique. Calder dira par la suite qu’il aurait souhaité que tout fût en mouvement. Les formes biomorphiques et l’iconographie ludique du peintre catalan surréaliste Mirò exerceront par ailleurs sur lui une influence immédiate. Quand ses œuvres cinétiques sont exposées pour la première fois à la galerie Vignon de Paris, en février 1932, Duchamp les qualifie de « mobiles ».

© 2019 Calder Foundation / Artists Rights Society (ARS), New York / SOCAN, Montréal

Une touche de culture dans votre boîte courriel
Abonnez-vous à l'infolettre du Musée

Inscription à l'infolettre de la salle Bourgie

Ce site web utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience de navigation et à des fins promotionelles. Pour plus d’informations, veuillez consulter notre politique de confidentialité des données.