Skip to contentSkip to navigation
Devenez Membre
Voir l'horaire de la journée
Visitez le MBAM gratuitement en devenant Membre
En savoir plus
Retour
Présentement exposée en salle
Aimé-Jules Dalou

La Vérité méconnue ou Le miroir brisé

Artiste(s)

Aimé-Jules Dalou
Paris 1838 – Paris 1902

Titre

La Vérité méconnue ou Le miroir brisé

Date

Premier modèle dans les années 1890, première édition 1902 (fonte après 1918)

Matériaux

Bronze

Dimensions

14,3 x 8,8 x 12,8 cm

Fondeur

Fonte Susse Frères, Paris

Crédits

Don de Philippe et Michèle Stora, inv. 2012.211

Collection

Art occidental

Cette édition exquise de La Vérité méconnue dite aussi Le miroir brisé appartient à une série de nus féminins sensuels que le sculpteur exécute dans les années 1890, à la fin de sa vie. Les formes plantureuses du modèle évoquent surtout Rubens, mais aussi Jordaens et les Flamands qui influencent l’artiste après son voyage en Flandres en 1875. Ce nu assis sur un rocher, se cachant le visage et pleurant est modelé d’après la femme de l’artiste, le chignon sur la nuque rappelant la coiffure de madame Dalou. Les œuvres de Dalou se distinguent par la finesse de leur exécution. Le modelé naturaliste est particulièrement soigné, mais sans jamais céder à la vulgarité, le classicisme des poses contribuant à l’ennoblissement des œuvres. Cette allégorie de la Vérité est peut-être en rapport avec l’épisode de l’affaire Dreyfus. L’assertion à l’effet que le modèle de cette sculpture ait été fait pour soutenir la famille du capitaine Dreyfus, injustement accusé de haute trahison en 1894 et réhabilité en 1906, n’est pas prouvée.

Une touche de culture dans votre boîte courriel
Abonnez-vous à l'infolettre du Musée

Inscription à l'infolettre de la salle Bourgie

Ce site web utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience de navigation et à des fins promotionelles. Pour plus d’informations, veuillez consulter notre politique de confidentialité des données.