Skip to contentSkip to navigation
Devenez Membre
Voir l'horaire de la journée
Visitez le MBAM gratuitement en devenant Membre
En savoir plus
Retour
Présentement exposée en salle
Jules Desbois

Masque de la Mort

Artiste(s)

Jules Desbois
Parçay-les-Pins (France) 1851 – Paris 1935

Titre

Masque de la Mort

Date

Vers 1890

Matériaux

Grès émaillé

Dimensions

30 x 23 x 13,5 cm

Éditeur

Céramiste : Paul Jeanneney, vers 1903

Crédits

Achat, fonds de la Campagne du Musée 1988-1993, inv. 2011.202

Collection

Art occidental

À l’époque symboliste, le masque est un motif privilégié en sculpture. Indissociable du masque mortuaire issu d’une tradition séculaire en Europe, et du japonisme de la fin du dix-neuvième siècle, le masque connaît un succès exceptionnel auprès des amateurs d’art. Inspiré par l’art gothique et la découverte des masques de théâtre nô japonais, le Masque de la Mort a été conçu par un céramiste de l’école de Carriès, Jeanneney, d’après le visage de La misère, chef-d’œuvre du sculpteur Desbois. Influencé par Rodin dont il devient le collaborateur en 1884, Desbois inspire bientôt son maître, qui s’enthousiasme pour ses recherches véristes et « expressionnistes ». Au carrefour de la sculpture et des arts décoratifs, ce masque est emblématique du symbolisme par sa force expressive et du japonisme par son iconographie (un masque) et son matériau (le grès). Il témoigne aussi de cette volonté, typique de la période Art nouveau, de fusionner tous les arts et d’allier l’artiste et l’artisan.

Une touche de culture dans votre boîte courriel
Abonnez-vous à l'infolettre du Musée

Inscription à l'infolettre de la salle Bourgie

Ce site web utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience de navigation et à des fins promotionelles. Pour plus d’informations, veuillez consulter notre politique de confidentialité des données.