Skip to contentSkip to navigation
Devenez Membre
Voir l'horaire de la journée
Visitez le MBAM gratuitement en devenant Membre
En savoir plus
Retour
Présentement exposée en salle
Dominique Blain

Mirabilia

Artiste(s)

Dominique Blain
Née à Montréal en 1957

Titre

Mirabilia

Date

2011

Matériaux

Plaques de verre découpé, dispositif d'éclairage intégré

Dimensions

70 x 600 x 250 cm

Crédits

Cette œuvre a été réalisée dans le cadre de la politique d'intégration des arts à l'architecture du gouvernement du Québec, inv. 2015.335.1-38

Collection

Art québécois et canadien

Explorant un vaste panorama géographique, historique et esthétique, Mirabilia évoque le sort des œuvres qui ont été victimes du pillage ou de la destruction. Ces chefs-d’œuvre dérobés, disparus des collections publiques ou privées lors de guerres de conquête ou de religion, de séismes naturels, ou encore à cause de la cupidité des hommes, sont exposés ici tels des spectres lumineux. C’est dans ce petit jardin clos que la pierre, le verre et la lumière s’agencent à l’instar d’une nécropole pour rappeler la fragile existence de l’œuvre d’art.


Des plaques de verre de différentes épaisseurs, découpées au jet d’eau et montrant en leur centre la silhouette dessinée de l’œuvre jadis admirée, ont été traitées et assemblées pour former 38 boîtes — qui sont comme autant de stèles funéraires. Grâce à la lumière et à la texture du verre, les objets évoqués, disposés comme les strates superposées de la mémoire, s’assemblent en volumes organisés par empilements. Cimetière d’œuvres défuntes, Mirabilia rappelle les merveilles que nous n’avons pas su protéger.

Une touche de culture dans votre boîte courriel
Abonnez-vous à l'infolettre du Musée

Inscription à l'infolettre de la salle Bourgie

Ce site web utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience de navigation et à des fins promotionelles. Pour plus d’informations, veuillez consulter notre politique de confidentialité des données.