Du 2 juillet 2019 au 1 juin 2020

Les artistes visuels ont de tout temps puisé dans l’univers du jeu pour réaliser des trompe-l’œil et des anamorphoses, ou encore pour insérer des codes cachés dans leur travail. L’exposition Joueuses / Joueurs présente une quarantaine d’œuvres d’artistes canadiens qui, par leurs formes, leurs processus, leurs références ou leur narrativité, se servent du jeu pour nous donner matière à réflexion. Une occasion parfaite pour dévoiler de nouvelles acquisitions du Musée et de nombreuses œuvres de sa collection d’art contemporain!

S’inspirant de pratiques artistiques axées sur un usage audacieux et ludique des matériaux, des styles et des techniques, certains artistes de l’exposition ont détourné l’image des jeux d’enfants – ou le jeu lui-même – de sa fonction habituelle, menant à des transformations inattendues. C’est le cas de Kim Adams, du collectif BGL, d’Adam Basanta, d’Eric Cameron, de Gerald Ferguson, d’André Fournelle, de Liz Magor, de Gilles Mihalcean, d’Elisabeth Picard, de Barbara Todd, d’Angèle Verret, d’Ambera Wellmann et de Jinny Yu. D’autres, comme Marie-Claude Bouthillier, Mario Doucette, Trevor Gould, Maria Hupfield et Kent Monkman, ont plutôt fait appel aux jeux de rôle ou au déguisement pour revisiter l’histoire, inventant – non sans humour – costumes et vies rêvées.

Les œuvres de Sylvie Bouchard, de Karine Giboulo, de Maskull Lasserre, de Yannick Pouliot et de Rober Racine s’offrent quant à elles comme des jeux d’esprit : énigmes, devinettes, jeux de mots et juxtapositions surréalistes provoquant la réflexion dans une démarche souvent poétique ou politique. Inspirées des jeux vidéo, des jeux d’anticipation et des jeux de piste, celles de Dominique Blain, d’Eleanor Bond, de Christine Major, de Michael Merrill et de Denis Rousseau amènent pour leur part le visiteur à sortir de son cadre habituel pour pénétrer dans des mondes parallèles.

Crédits et commissariat

Une exposition organisée par le Musée des beaux-arts de Montréal.

Commissariat : Geneviève Goyer-Ouimette, avec la collaboration de Anne Grace, conservatrice de l’art moderne et de Sylvie Lacerte, conservatrice invitée en art canadien et québécois contemporain.

 

Remerciements

Le Musée remercie le Cercle des jeunes philanthropes du MBAM, fier de contribuer à son programme d’art contemporain. Il reconnaît l’apport essentiel d’Air Canada à la réalisation de l’exposition et remercie le ministère de la Culture et des Communications du Québec, le Conseil des arts de Montréal et le Conseil des arts du Canada pour leur soutien constant.

Que toutes les personnes qui ont permis, par leur généreux concours, leurs encouragements et leur soutien, la réalisation de cette exposition trouvent ici l’expression de notre plus sincère gratitude.