Skip to contentSkip to navigation

Gratuit

Retour au calendrier
Exclusif aux Membres

Flanders, Early Modern Art, and Global Connections

Informations

Durée

1h00

Langue

Anglais

Publics

Exclusif aux Membres

Genre

Traduction simultanée

Type d'activité

Conférence

Mode

Présentiel
Exclusif aux Membres

Gratuit

Wednesday 5 June 2024 à 19 h 00

Dans le cadre de l’exposition Vice, vertu, désir, folie : trois siècles de chefs-d’œuvre flamands, découvrez pourquoi la Flandre est depuis longtemps reconnue comme un centre d’innovation artistique et scientifique important.

Conférencières : 
Katharina Van Cauteren, directrice de la chancellerie de la Fondation Phoebus
Chloé M. Pelletier, conservatrice de l’art européen (avant 1800)

Partenaires publics : Conseil des arts de Montréal, gouvernement du Québec.

À propos de la conversation
En compagnie de la commissaire de Vice, vertu, désir, folie, Katharina Van Cauteren, Chloé M. Pelletier discutera de la collection de la Fondation Phoebus. Celle-ci est présentée tout l’été au MBAM dans cette exposition réunissant des œuvres de Hans Memling, de Pierre Paul Rubens, d’Anthony van Dyck et de Michaelina Wautier, entre autres. Les conférencières aborderont certains enjeux clés soulevés par l’exposition, comme les innovations artistiques, la morale de l’époque, le marché de l’art et la mondialisation.

À propos des conférencières
Katharina Van Cauteren a étudié l’histoire de l’art à l’Université KU Leuven. Sa thèse de doctorat portait sur le peintre bruxellois Hendrick de Clerck (vers 1560 – 1630) et le rôle qu’il a joué en tant que propagandiste de la cour de l’archiduc Albert et de l’infante Isabelle. De 2012 à 2014, Van Cauteren a travaillé au Musée royal des beaux-arts d’Anvers à titre de chercheuse et de commissaire. C’est pendant cette période qu’elle a fait découvrir Pierre Paul Rubens en Inde, qu’elle a fait voyager Jan van Eyck aux Pays-Bas et qu’elle a souligné, avec le couturier Walter Van Beirendonck, le 350e anniversaire de l’Académie royale des beaux-arts d’Anvers. En tant que directrice de la chancellerie de la Fondation Phoebus, poste qu’elle occupe depuis 2014, elle a assuré le commissariat de grandes expositions telles que The Birth of Capitalism: The Golden Age of Flanders (Gand, 2016), Rooted (Gand, 2017), Vossen (pays de Waes, 2018), Lace Is More! (Alost, 2019) et The Bold and the Beautiful (Anvers, 2020).

Chloé M. Pelletier est conservatrice de l’art européen (avant 1800) au MBAM. Originaire du Texas, elle a travaillé au sein d’universités et de grandes institutions muséales, principalement aux États-Unis, dont la National Gallery of Art de Washington (D. C.) et l’Art Institute of Chicago. Avant son arrivée au MBAM, elle occupait le poste de conservatrice associée au service des peintures et des sculptures européennes de l’Art Institute of Chicago. Elle a entre autres collaboré à des expositions consacrées à la sculpture d’Antonio Canova et de Camille Claudel, et a récemment assuré le commissariat de la présentation Mise en lumière : les artistes femmes dans la collection d’art européen ancien au MBAM. Pelletier est une spécialiste de la Renaissance italienne. Elle détient une maîtrise et un doctorat de la University of Chicago, où elle s’est aussi intéressée aux études environnementales et à l’art des débuts du monde atlantique moderne. Ses articles et essais ont notamment été publiés dans les catalogues des expositions Camille Claudel (Art Institute of Chicago et Getty Museum) et Ornament and Illusion: Carlo Crivelli of Venice (Isabella Stewart Gardner Museum) ainsi que dans la revue postmedieval.

INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES

Accès à l’événement : À l’auditorium Maxwell-Cummings, 1379-A, rue Sherbrooke Ouest
Langue : Un service d’interprétation simultanée en français sera offert gratuitement sur place.

Veuillez prendre note que les sièges réservés qui ne sont pas réclamés seront redistribués aux personnes présentes selon l’ordre d’arrivée.

 

Une touche de culture dans votre boîte courriel
Abonnez-vous à l'infolettre du Musée

Inscription à l'infolettre de la Salle Bourgie