Skip to contentSkip to navigation
Retour au calendrier

La modélisation 3D et son impact sur l’expérience du visiteur

Informations

Durée

1h00

Langue

Français

Publics

Membres
Adultes

Type d'activité

Conférences

Mode

Virtuel
vendredi 20 janvier 2023 à 12 h 30

Durant cet événement, trois intervenantes et intervenants nous feront part de leurs connaissances sur la modélisation 3D et ses applications possibles en contexte muséal. Ils s’engageront ensuite dans une discussion avec les participantes et participants, qui pourront débattre des enjeux liés à l’introduction de cette technologie dans les musées.

Intervenants:
Kristine Tanton, professeure à Université de Montréal; Richard Lapointe, président de l'entreprise iSCAN et archéomaticien;Laura Vigo, conservatrice des arts d’Asie au MBAM.

PRISME est un projet financé par le ministère de la Culture et des Communications dans le contexte de la mise en œuvre de la mesure 115 du Plan culturel numérique du Québec.

À propos de DIFFRACTIONS
PRISME, le laboratoire d’innovation en médiation numérique du MBAM et L’Ouvroir, laboratoire d’histoire de l’art et de muséologie numériques de l’Université de Montréal, s’associent pour présenter deux rendez-vous de Diffractions, la série de conférences-discussions lancée par PRISME en janvier 2020. 

À propos de l'Ouvroir
L’Ouvroir d’histoire de l’art et de muséologie numériques de l’Université de Montréal est un laboratoire de recherche destiné à soutenir le travail mené dans le cadre du partenariat « Des nouveaux usages des collections dans les musées d’art » (CIÉCO). Ce laboratoire fournit à l’ensemble de l’équipe du matériel de pointe pour mener la recherche, mais aussi pour expérimenter et développer de nouveaux usages des collections numérisées qui mettent à profit le web, les techniques de visualisation 3D et la réalité virtuelle et augmentée. Il permet de créer une infrastructure rédactionnelle solide pour l’Encyclopédie numérique et de produire trois développements informatiques qui seront mobilisés dans les différents axes de la recherche : d’abord, avec la mise en place d’une plateforme collaborative pour le travail sur les archives; ensuite, avec la création d’un outil numérique consacré a` la documentation des accrochages de collections; enfin, avec la mise sur pied d’une librairie JavaScript destinée à faciliter la production et le déploiement de dispositifs d’exposition numérique et d’illustration de l’Encyclopédie. C’est aussi une structure polyvalente qui facilite le travail collaboratif et l’organisation de téléréunions avec les partenaires muséaux et internationaux du projet. Sa création dote le Canada d’un équipement de recherche voué à l’expérimentation et au développement d’innovations dans le domaine de l’histoire de l’art et de la muséologie numériques.

À propos des intervenants
Kristine Tanton, professeure à Université de Montréal

Kristine Tanton est professeure adjointe d’art médiéval au Département d’histoire de l’art et d’études cinématographiques de l’Université de Montréal (UdeM). Ses recherches portent sur deux domaines principaux : la relation dynamique entre la sculpture, l’architecture et l’activité rituelle du XIe au XIIIe siècle et les méthodes numériques en histoire de l’art, notamment le recours à des bases de données et à des reconstitutions 3D de monuments médiévaux. Kristine Tanton est codirectrice scientifique de L’Ouvroir laboratoire en histoire de l’art et de muséologie numériques avec son collègue Emmanuel Château-Dutier.

Richard Lapointe, président d’iSCAN et archéomaticien
Archéologue professionnel formé en géomatique, Richard Lapointe est archéomaticien en chef chez iSCAN – Expertise laser 3D, une firme de “balayage scan” 3D spécialisée dans la numérisation, la mise en plan et la modélisation 3D du bâtiment existant, qui aide les professionnelles et professionnels multidisciplinaires à effectuer une « capture de la réalité ».
Richard a mené des études de maîtrise personnalisées en archéologie et en géomatique à l’Université Laval, au cours desquelles il a été initié au relevé laser 3D. Il a complété sa formation par un DESS en territoires-environnement à l’Université de Montréal. Il est membre de l'Association des archéologues du Québec. Président fondateur d’iSCAN, il est l’auteur de travaux de numérisation 3D qui ont une portée à la fois sur des secteurs historiques, des infrastructures civiles telles que des ponts et des viaducs, des milieux hospitaliers, des milieux industriels et des objets de petite taille. Les relevés assurent une grande précision de l’information et peuvent être utilisés à diverses fins, notamment pour des maquettes 3D destinées aux architectes et aux équipes d’ingénierie, la reconstitution 3D de paysages et de monuments pour les musées et les entreprises de divertissement ainsi que la photogrammétrie et la modélisation 3D de fouilles archéologiques pour référencement.

Laura Vigo, conservatrice des arts d’Asie au MBAM
Titulaire d'un doctorat en archéologie chinoise de la School of Oriental and African Studies (SOAS) de l'Université de Londres (Royaume-Uni), Laura Vigo est conservatrice des arts d'Asie au Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM). Elle est responsable du concept derrière le projet numérique Les netsuke au bout des doigts, récemment lancé au Musée, ainsi que de la nouvelle galerie permanente d'art sikh (2022) et de l'exposition Buddha10 au MAO (Musée des arts asiatiques) à Turin, en Italie (2022). Son parcours professionnel inclut musées, galeries et maisons de vente aux enchères ainsi que des organisations culturelles sans but lucratif. Laura Vigo a publié divers articles dans des revues professionnelles et universitaires telles qu’Arts of Asia, L’Objet d’Art, KunstTexte et Spirale, en plus d’avoir signé plusieurs écrits pour le MBAM. Elle est actuellement professeure invitée en histoire critique de l'art à l'Université de Montréal. Ses sujets de recherche vont de l'histoire du collectionnement de « l'Autre » à l’art asiatique hors d'Asie, en passant par les enjeux de médiation numérique.

INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES

Modalités de réservation : Veuillez noter que le nombre de participants est limité. Les 500 premières personnes à se connecter le jour de l’événement obtiendront une place.

Une touche de culture dans votre boîte courriel
Abonnez-vous à l'infolettre du Musée

Inscription à l'infolettre de la Salle Bourgie

Ce site web utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience de navigation et à des fins promotionnelles. Pour plus d’informations, veuillez consulter notre politique de confidentialité des données.