Skip to contentSkip to navigation
Vue de l’installation Can You Hear Me? de Nalini Malani au Museu de Arte Contemporânea de Serralves
Crédit
Vue de l’installation Can You Hear Me? de Nalini Malani au Museu de Arte Contemporânea de Serralves
Crédit
23 mars – 20 août 2023

Nalini Malani

Par-delà les frontières

Au fil d’une carrière s’échelonnant sur cinq décennies, l’artiste indienne Nalini Malani a créé un langage visuel unique qui remet en question les notions réifiées d’hégémonie culturelle, d’autonomie nationale, de corps et d’image. Son travail aborde des préoccupations géopolitiques actuelles, dont les inégalités entre les sexes, les conflits civils et la mémoire collective. Il est également profondément ancré dans l’histoire, la philosophie et la mythologie.

Un environnement immersif et multisensoriel

Cette première exposition individuelle de Nalini Malani au Canada est composée d’œuvres récentes de grand format, parmi les plus importantes que l’artiste ait produites durant les dernières années :

  • L’installation Can You Hear Me? [M’entends-tu?] (2018-2020), une salle d’animation à 9 canaux comprenant 88 animations image par image dessinées à la main sur iPad, qui plonge le public dans ce que Malani décrit comme un « cerveau plein d’agitation et d’idées ».

  • Une nouvelle reprise in situ de la série performative City of Desires [Ville de désirs] (1992 à aujourd’hui) qui, par le dessin et l’effacement de scènes et de personnages sur des murs, incarne l’éphémérité des images qui forment notre expérience du monde.

Nalini Malani, City of Desires – Global Parasites [Ville de désirs – Parasites mondiaux], Castello di Rivoli, 1992-2018.
Crédit

À propos de l’artiste

Reconnue comme la pionnière de l’art vidéo en Inde, Nalini Malani (née en 1946) évolue dans le champ de l’art multimédia depuis les années 1960. Sa pratique intègre l’animation, les arts scéniques, la photographie, la peinture sous verre, la performance, le cinéma et la vidéo. Lauréate du prix Joan-Miró 2019, elle a notamment présenté son travail dans 30 expositions muséales individuelles à l’international. Les plus récentes se sont tenues au Centre Pompidou (Paris), à la Whitechapel Gallery (Londres), au M+ (Hong Kong) et à l’Art Gallery of South Australia (Adélaïde).

Nalini Malani, Castello di Rivoli (Italie), 2018. Photo Johan Pijnappel
Crédit

Crédits et commissariat

Une exposition organisée par le Musée des beaux-arts de Montréal. Le commissariat est assuré par Mary-Dailey Desmarais, conservatrice en chef du MBAM.

Commanditaire officiel

Denalt

Avec le soutien de

Partenaire média

Partenaires publics

Nalini Malani, City of Desires – Global Parasites [Ville de désirs – Parasites mondiaux], Castello di Rivoli, 1992-2018.

Nalini Malani, City of Desires – Global Parasites [Ville de désirs – Parasites mondiaux], Castello di Rivoli, 1992-2018. Performance de dessin/effacement; dessin mural éphémère, fusain, encre. © Nalini Malani / Photo Ranabir Das

Nalini Malani, Castello di Rivoli (Italie), 2018. Photo Johan Pijnappel

Nalini Malani, Castello di Rivoli (Italie), 2018. © Nalini Malani / Photo Johan Pijnappel

Une touche de culture dans votre boîte courriel
Abonnez-vous à l'infolettre du Musée

Inscription à l'infolettre de la Salle Bourgie

Ce site web utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience de navigation et à des fins promotionnelles. Pour plus d’informations, veuillez consulter notre politique de confidentialité des données.