Skip to contentSkip to navigation
Devenez Membre
Voir l'horaire de la journée
Visitez le MBAM gratuitement en devenant Membre
En savoir plus
Retour
Présentement exposée en salle
Paul Delaroche

Ludmille Komar, princesse de Beauvau-Craon

Artiste(s)

Paul Delaroche
Paris 1797 – Paris 1856

Titre

Ludmille Komar, princesse de Beauvau-Craon

Date

1849

Matériaux

Huile sur toile

Dimensions

71 x 58 cm

Crédits

Achat, legs Dr et Mme Max Stern, inv. 1990.24

Collection

Art occidental

De son vivant, Delaroche jouissait d’une gloire égale à celle de son contemporain Delacroix. Entre réalisme historique et romantisme, son art incarne le « juste milieu » esthétique. À trente-cinq ans, il est élu à l’Institut, dont il devient le plus jeune membre et le premier artiste romantique. Quand il ne voyage pas, il séjourne à Nice où il retrouve un cercle d’amis, dont la princesse de Beauvau-Craon.


Cette aristocrate d’origine polonaise joue avec sa sœur Delphine un rôle important dans la vie intellectuelle et mondaine de Paris. Toutes deux se passionnent pour la littérature, la musique (elles sont très liées à Chopin) et la peinture. Par amitié, Delaroche exécute leurs portraits ovales (celui de Delphine est en Grande-Bretagne, collection particulière). La mélancolie poétique, quelque peu alanguie, de la princesse est exemplaire du romantisme. Par son cadre de roses entremêlées et la sentimentalité de la pose, ce tableau s’insère dans le corpus limité et remarquable des portraits de Delaroche.

Une touche de culture dans votre boîte courriel
Abonnez-vous à l'infolettre du Musée

Inscription à l'infolettre de la salle Bourgie

Ce site web utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience de navigation et à des fins promotionelles. Pour plus d’informations, veuillez consulter notre politique de confidentialité des données.