Skip to contentSkip to navigation
Devenez Membre
Voir l'horaire de la journée
Visitez le MBAM gratuitement en devenant Membre
En savoir plus
Retour
Présentement exposée en salle

Gobelet (kero) : affrontement entre Incas et Antis, et peut-être un mariage royal

Lieu

PÉROU, HAUTES TERRES DU SUD

Période

1533-auj.

Culture

Quechua

Titre

Gobelet (kero) : affrontement entre Incas et Antis, et peut-être un mariage royal

Date

17e-18e s.

Matériaux

Bois, décor peint à la résine polychrome

Dimensions

19,3 cm (haut.), 15 cm (diam.)

Crédits

Achat, don de F. Cleveland Morgan, inv. 1948.Ad.36

Collection

Archéologie et cultures du monde

Autrefois offerts en cadeaux par l’empereur inca, les keros sont encore utilisés lors de rituels. Symboles de réciprocité sociale, ils sont toujours fabriqués en paires car, dans les Andes, on ne doit jamais boire seul. Alors que les keros de la période inca sont ornés de motifs géométriques, ceux de l’époque coloniale sont décorés de scènes figuratives. Ils reprennent certains codes de la peinture européenne, mais les images choisies et leur utilisation participent à célébrer le passé inca. Dans le registre inférieur, des guerriers incas (représentant l’ordre) affrontent des guerriers antis (peuple amazonien représentant le désordre). Dans le registre supérieur arrière, un couple royal est représenté assis, peut-être à l’occasion de leur mariage. Entre adaptation et résistance, les keros de l’époque coloniale sont le support privilégié de l’expression indigène de la préservation de la mémoire et de l’identité inca chez les Quechuas.

Une touche de culture dans votre boîte courriel
Abonnez-vous à l'infolettre du Musée

Inscription à l'infolettre de la salle Bourgie

Ce site web utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience de navigation et à des fins promotionelles. Pour plus d’informations, veuillez consulter notre politique de confidentialité des données.