Skip to contentSkip to navigation
Devenez Membre
Voir l'horaire de la journée
Visitez le MBAM gratuitement en devenant Membre
En savoir plus
Retour
Présentement exposée en salle
Wilhelm Lehmbruck

La baigneuse

Artiste(s)

Wilhelm Lehmbruck
Duisburg (Allemagne) 1881– Berlin 1919

Titre

La baigneuse

Date

1914

Matériaux

Pierre artificielle

Dimensions

93 x 46 x 45 cm

Crédits

Achat, inv. 1949.1023

Collection

Art occidental

Lehmbruck s’établit à Paris de 1910 à 1914 avant de retourner dans son pays où il décède prématurément. Les jeunes sculpteurs tentent d’oublier Rodin en revenant à la statuaire antique et à des volumes simplifiés, solides et mesurés. Cette Baigneuse réfère au classicisme de la Vénus pudique gréco-romaine qui, surprise, cache chastement sa nudité. Si Maillol influence Lehmbruck, celui-ci trouve son propre style dans l’élongation élégante des formes qualifiées de « gothiques », adoucies par le sfumato des surfaces lissées. L’utilisation originale de ciment, ou « pierre artificielle », s’explique par le voisinage d’artistes émigrés à Montparnasse, comme Brancusi ou Archipenko. Par pragmatisme économique, ce matériau moins dispendieux que le marbre et le bronze, mais plus solide que le plâtre et la terre cuite, permettait des éditions bon marché tout en imposant une esthétique moderne.

Une touche de culture dans votre boîte courriel
Abonnez-vous à l'infolettre du Musée

Inscription à l'infolettre de la salle Bourgie

Ce site web utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience de navigation et à des fins promotionelles. Pour plus d’informations, veuillez consulter notre politique de confidentialité des données.