Skip to contentSkip to navigation
Devenez Membre
Voir l'horaire de la journée
Visitez le MBAM gratuitement en devenant Membre
En savoir plus
Retour

Statuette funéraire : serviteur

Lieu

CHINE

Période

Dynastie des Han de l'Est (25-220 EC)

Titre

Statuette funéraire : serviteur

Matériaux

Terre cuite, traces de pigments

Dimensions

61 x 20 cm

Crédits

Don de L. V. Randall, inv. 1953.Ed.1

Collection

Archéologie et cultures du monde

Des figurines masculines et féminines, des statues de créatures mythiques et des objets vernaculaires trouvés dans les tombes attestent que les Chinois envisagent l’au-delà comme une prolongation de la vie temporelle. Ces objets, appelés mingqi, ou « ustensiles spirituels », renseignent sur la vie de tous les jours et donnent un aperçu des croyances et des pratiques religieuses de l’époque. Les mingqi gagnent en popularité sous les Han (206 AEC-220 EC) et survivent à la période agitée des Six Dynasties (221-589 EC) et à la réunification de la Chine sous les Sui (581-618 EC) et les Tang (618-907 EC). Ensemble avec les autres objets dans les sépultures et l’architecture funéraire, ces « ustensiles spirituels » assurent le bien-être du défunt, dont l’âme terrestre, ou po, reste à jamais dans la tombe et l’âme céleste, ou hun, monte aux cieux. Selon certains, cette séparation du corps et de l’âme déconcerte le nouvel esprit. En facilitant le passage du défunt dans l’au-delà, la famille veille à son propre bien-être.

Une touche de culture dans votre boîte courriel
Abonnez-vous à l'infolettre du Musée

Inscription à l'infolettre de la salle Bourgie

Ce site web utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience de navigation et à des fins promotionelles. Pour plus d’informations, veuillez consulter notre politique de confidentialité des données.