Skip to contentSkip to navigation
Devenez Membre
Voir l'horaire de la journée
Visitez le MBAM gratuitement en devenant Membre
En savoir plus
Retour
Présentement exposée en salle

Figure masculine tintam

Lieu

MALI, CENTRE-NORD DU PLATEAU DE BANDIAGARA

Culture

Dogon

Titre

Figure masculine tintam

Date

16e-17e s.

Matériaux

Bois, métal

Dimensions

94 cm (haut.), 40,6 cm (diam.)

Crédits

Achat, legs Horsley et Annie Townsend, inv. 1960.F.1

Collection

Archéologie et cultures du monde

La datation au carbone 14 a permis d’établir que cette figure a été réalisée au seizième ou dix-septième siècle. Elle compte parmi les plus anciennes sculptures dogons connues. La tête ovoïde aux yeux rapprochés, les épaules carrées et les membres filiformes sont caractéristiques du style tintam. La position assise du personnage témoigne de son rang. Il s’agit d’un hogon, la plus haute autorité spirituelle. Il retire ses bracelets avant d’entrer en communication avec les ancêtres. Les deux plateaux du tabouret évoquent le ciel et la terre reliés par un pilier central. Les motifs en zigzag figurent l’eau et la parole. Les pieds sont ornés de personnages et de crocodiles, qui sont des intermédiaires entre les mondes humain et divin. Ce type de statue aurait une fonction commémorative permettant de donner un support matériel à la force vitale (nyama) du défunt.

Une touche de culture dans votre boîte courriel
Abonnez-vous à l'infolettre du Musée

Inscription à l'infolettre de la salle Bourgie

Ce site web utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience de navigation et à des fins promotionelles. Pour plus d’informations, veuillez consulter notre politique de confidentialité des données.