Skip to contentSkip to navigation
Devenez Membre
Voir l'horaire de la journée
Visitez le MBAM gratuitement en devenant Membre
En savoir plus
Retour
Présentement exposée en salle

Garde de sabre (tsuba)

Lieu

JAPON, PRÉFECTURE DE YAMAGUCHI, HAGI
Tomotsune

Période

Époque Edo (1615-1868)

Titre

Garde de sabre (tsuba)

Date

18e s.

Matériaux

Fer

Dimensions

7,4 cm (diam.)

Crédits

Don de Mlle Mabel Molson, inv. 1932.Dm.24

Collection

Archéologie et cultures du monde

Conçue pour protéger la main, la garde de sabre (tsuba) était censée représenter l’âme vivante du samouraï. Le daishō, une paire de sabres « grand et petit », était porté en temps de guerre. À l’époque Edo, le samouraï se conforme au code d’honneur militaire du bushido, un code idéalisé reposant sur une allégeance inconditionnelle à son seigneur et sur la défense farouche de son rang et de son honneur propres. En ce temps de paix relative, le samouraï a peu de combats à livrer. Il continue néanmoins à porter de magnifiques armures et accessoires pour affirmer son rang social et ses principes. À l’instar de nombreux autres objets japonais, la garde de sabre est devenue un support d’expression artistique à vocation décorative plutôt que fonctionnelle.

Une touche de culture dans votre boîte courriel
Abonnez-vous à l'infolettre du Musée

Inscription à l'infolettre de la salle Bourgie

Ce site web utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience de navigation et à des fins promotionelles. Pour plus d’informations, veuillez consulter notre politique de confidentialité des données.