Skip to contentSkip to navigation
Devenez Membre
Voir l'horaire de la journée
Visitez le MBAM gratuitement en devenant Membre
En savoir plus
Retour

Porte à deux vantaux

Lieu

IRAN

Titre

Porte à deux vantaux

Date

17e s.

Matériaux

Bois laqué, décor polychrome et or

Dimensions

190 x 95 x 3,5 cm

Crédits

Achat, don de Mlle Mabel Molson, inv. 1955.Df.1

Collection

Archéologie et cultures du monde

Une technique de laque utilisant un vernis à base de résine pour protéger et rehausser les surfaces peintes est apparue au Moyen-Orient dès le XIIIe ou XIVe siècle. Toutefois, c’est en Iran, pendant les époques séfévide (1501-1722/36) et qajar (1779/96-1925), qu’elle s’impose comme une technique artistique raffinée. Utilisée à l’origine pour les reliures de livres, au XVIIe siècle elle sert à l’ornementation de divers objets de tous les jours, dont les plumiers et les cadres. Les élégantes portes laquées comme celle-ci auraient fait partie intégrante des palais persans et des demeures bourgeoises dès le milieu du XVIe siècle.


Cette porte du XVIIe siècle est divisée en trois panneaux richement décorés. Les arabesques entremêlées à des animaux, sur les bords, se retrouvent dans d’autres techniques de l’époque, notamment l’art du livre. Les médaillons lobés, au centre, représentent deux amoureux assis sur la terrasse d’un jardin avec vue sur des arbres. Les médaillons plus petits, des registres supérieur et inférieur, présentent des motifs animaliers, tandis que les vingt médaillons quadrilobés, tout autour, comportent des portraits en buste de jeunes gens portant différentes coiffures.

Une touche de culture dans votre boîte courriel
Abonnez-vous à l'infolettre du Musée

Inscription à l'infolettre de la salle Bourgie

Ce site web utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience de navigation et à des fins promotionelles. Pour plus d’informations, veuillez consulter notre politique de confidentialité des données.