Skip to contentSkip to navigation

Pomme d'ambre

Lieu

CHINE

Période

Dynastie des Qing (1644-1911)

Titre

Pomme d'ambre

Date

18e s.

Matériaux

Jade

Dimensions

5 cm (diam.)

Crédits

Don de Mme W. Hugh Owen, inv. 1966.Ed.28a-b

Collection

Archéologie et cultures du monde

À partir de la seconde moitié du XVIIIe siècle, les sculpteurs travaillent de plus en plus le jade extrait de gisements. À la différence des galets naturels, ce jade brut se présente sous un vaste éventail de formes et de grosseurs, permettant aux sculpteurs de donner libre cours à leur talent et leur créativité. Cette technologie moderne s’accompagne de nouveaux courants stylistiques. L’apparition de la petite pomme d’ambre coïncide avec un engouement pour les boîtes à parfum. Conçue pour loger des fleurs odorantes, la pomme d’ambre se distingue par la finesse d’exécution du motif ouvert de quatre orchidées s’enroulant autour de l’emblème du « double bonheur ». Les pommes d’ambre sont souvent offertes en cadeau ou portées à l’occasion d’un mariage ou d’un anniversaire de naissance. Le motif du champignon lingzhi accorde longue vie à son propriétaire.

Une touche de culture dans votre boîte courriel
Abonnez-vous à l'infolettre du Musée

Inscription à l'infolettre de la Salle Bourgie

Ce site web utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience de navigation et à des fins promotionelles. Pour plus d’informations, veuillez consulter notre politique de confidentialité des données.