Skip to contentSkip to navigation
Devenez Membre
Voir l'horaire de la journée
Visitez le MBAM gratuitement en devenant Membre
En savoir plus
Retour
Présentement exposée en salle
Edgar Degas

Au théâtre : femme assise au balcon

Artiste(s)

Edgar Degas
Paris 1834 – Paris 1917

Titre

Au théâtre : femme assise au balcon

Date

Vers 1877-1880

Matériaux

Huile sur toile

Dimensions

24,5 x 32,7 cm

Crédits

Don de M. et Mme Michal Hornstein, inv. 1999.18

Collection

Art occidental

Degas s’est beaucoup inspiré du monde de la danse, du théâtre et du café-concert, s’intéressant aux artistes tant sur scène que dans les coulisses. Ce tableau compte parmi les quelques œuvres de l’artiste où le public des loges, des gradins ou du parterre devient le sujet principal. La spectatrice ici représentée au premier plan de la composition rappelle par sa physionomie le modèle Ellen Andrée qu’affectionne Degas à cette époque.


Alors que la plupart des impressionnistes s’intéressent aux effets de la lumière du jour, Degas privilégie quant à lui l’éclairage électrique et l’intérieur clos de la salle de spectacle. Cette œuvre, réalisée vers la fin des années 1870, joue de la subtilité de la couleur et rappelle les pastels sur monotypes que Degas expérimente à la même époque : le tableau sombre se voit judicieusement révélé par les taches vives du luminaire, de l’accessoire au niveau du modèle, de la bourse ou du mouchoir entre ses mains. Le motif de la dentelle blanche, pour sa part (en contraste avec le noir de l’habit), oriente le regard vers le visage de la femme absorbée par un spectacle hors de notre portée. Le chapeau d’un turquoise éclatant sur le fond carmin évoque en raccourci l’univers des modistes et le tutu des ballerines que l’artiste prise tant.


Cette œuvre intimiste, à rapprocher du portrait psychologique, se démarque par une provenance prestigieuse : issue de la première vente de l’atelier Degas en mai 1918, elle est acquise par le marchand parisien Jacques Seligmann, qui possédait 71 œuvres de l’artiste dans sa collection. À New York, en 1921, le tableau passe aux mains du marchand Paul Reinhardt, pour être revendu à la galerie Durand-Ruel en 1930. En 1943, l’œuvre entre dans la prestigieuse collection impressionniste rassemblée par l’écrivain Erich Maria Remarque et sa femme l’actrice Paulette Goddard.

Une touche de culture dans votre boîte courriel
Abonnez-vous à l'infolettre du Musée

Inscription à l'infolettre de la salle Bourgie

Ce site web utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience de navigation et à des fins promotionelles. Pour plus d’informations, veuillez consulter notre politique de confidentialité des données.