Skip to contentSkip to navigation
Devenez Membre
Voir l'horaire de la journée
Visitez le MBAM gratuitement en devenant Membre
En savoir plus
Retour

Jean Paul Riopelle

L’étang – Hommage à Grey Owl

Artiste(s)

Jean Paul Riopelle
Montréal 1923 – L'Isle-aux-Grues (Québec) 2002

Titre

L’étang – Hommage à Grey Owl

Date

1970

Matériaux

Huile sur toile

Dimensions

299,5 x 400 cm

Crédits

Don de la Banque canadienne impériale de commerce, inv. 2001.184

Collection

Art québécois et canadien

Grey Owl, de son vrai nom Archibald Stansfeld Belaney, naît en 1888 à Hastings, en Angleterre. Il émigre au Canada en 1906, se fait trappeur et se crée une identité autochtone de toutes pièces. En 1925, son épouse Anahareo, d’origine algonquine et mohawk, le persuade que sa pratique de la chasse est néfaste pour l’environnement. Il se met alors en devoir de faire partager ses nouvelles convictions écologiques
et devient l’un des premiers naturalistes des parcs nationaux du Canada. On lui doit plusieurs romans à succès, dont Tales of an Empty Cabin (1936), qui font les délices du jeune Riopelle. Celui-ci assistera également à une conférence du « hibou gris » en 1936. Archibald « Grey Owl » Belaney s’éteint en 1938 à Beaver Lodge (Saskatchewan), aujourd’hui un lieu touristique très fréquenté. Dans ce grand tableau peint à Paris, on reconnaît la cabane du célèbre trappeur près d’un étang, au coeur d’un foisonnement de touches colorées évoquant la forêt canadienne. L’Anglais usurpateur de l’identité autochtone, trappeur converti à la défense de l’environnement, avait tout pour intéresser Riopelle.

© Succession Jean Paul Riopelle / SOCAN (2021)

Une touche de culture dans votre boîte courriel
Abonnez-vous à l'infolettre du Musée

Inscription à l'infolettre de la salle Bourgie

Ce site web utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience de navigation et à des fins promotionelles. Pour plus d’informations, veuillez consulter notre politique de confidentialité des données.