Skip to contentSkip to navigation
Devenez Membre
Voir l'horaire de la journée
Visitez le MBAM gratuitement en devenant Membre
En savoir plus
Retour

Écritoire (suzuribako)

Lieu

JAPON

Période

Époque Edo (1615-1868)

Titre

Écritoire (suzuribako)

Matériaux

Laque maki-e sur bois, argent, ardoise

Dimensions

24,5 x 21,2 x 4,2 cm

Crédits

Don de M. et Mme Neil B. Ivory, inv. 1983.Ee.2

Collection

Archéologie et cultures du monde

Le couvercle de cette écritoire présente des jardinières chargées des fleurs de tous les mois de l’année. L’intérieur est orné d’une étagère avec une feuille de mûrier, une bobine et un écheveau, une branche de bambou et des bandes de papier. Ces motifs font allusion à la fête des étoiles (tanabata) tenue le septième jour du septième mois. La fête célèbre deux amants mythiques : le bouvier céleste Hikoboshi (ou Kengiu) et la tisserande Orihime. Selon la légende, le dieu Soleil, le père de Orihime, oblige les amants à vivre séparés par la Voie lactée, ne les autorisant à se rencontrer qu’une fois par année. Les fleurs sur le couvercle font allusion au temps qui s’écoule entre chaque rencontre. La date de leur rencontre est suggérée à l’intérieur de l’écritoire par les motifs de lespédèzes, scabieuses et graminées d’automne qui germent durant le septième mois.

Une touche de culture dans votre boîte courriel
Abonnez-vous à l'infolettre du Musée

Inscription à l'infolettre de la salle Bourgie

Ce site web utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience de navigation et à des fins promotionelles. Pour plus d’informations, veuillez consulter notre politique de confidentialité des données.