Skip to contentSkip to navigation
Devenez Membre
Voir l'horaire de la journée
Visitez le MBAM gratuitement en devenant Membre
En savoir plus
Retour
Utamaro Kitagawa

Les pêcheuses d’Awabi

Artiste(s)

Utamaro Kitagawa
Kawagoe ? (Japon) début des années 1750 – Edo (auj. Tokyo) 1806

Titre

Les pêcheuses d’Awabi

Date

Vers 1798, édition tardive

Matériaux

Gravure sur bois

Dimensions

39 x 26,2 cm

Crédits

Legs David R. Morrice, inv. Gr.1981.48b

Collection

Arts graphiques

Les bijin, ou belles femmes, comptent parmi less nombreux sujets de l’art japonais, notamment les peintures et estampes ukiyo-e. Le peintre Hishikawa Moronobu (?-1694) ajoute le sujet au répertoire des estampes au milieu du dix-septième siècle. Au début de l’époque Edo, les œuvres représentaient surtout des courtisanes du quartier des plaisirs, mais avec le temps les artistes ont pris des femmes « ordinaires » comme modèles. Les estampes de Kitagawa Utamaro (1756-1806) étaient particulièrement prisées pour la volupté élégante des bijin qu’elles représentaient. Ce triptyque réunit des pêcheuses traditionnelles des régions côtières, qui plongeaient à demi-nues dans la mer à la recherche d’ormeaux. Source intarissable de fascination pour les Occidentaux, ces images envahissent l’Europe durant la seconde moitié du dix-neuvième siècle. Destinées au grand public, elles répondent à la demande générale de représentations de nus féminins et de belles femmes. Loin du sujet ethnographique, ces pêcheuses s’imposent dans l’imaginaire collectif comme des courtisanes de la mer, leurs corps sensuels livrés au regard masculin au Japon et ailleurs.

Une touche de culture dans votre boîte courriel
Abonnez-vous à l'infolettre du Musée

Inscription à l'infolettre de la salle Bourgie

Ce site web utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience de navigation et à des fins promotionelles. Pour plus d’informations, veuillez consulter notre politique de confidentialité des données.