Skip to contentSkip to navigation
Devenez Membre
Voir l'horaire de la journée
Visitez le MBAM gratuitement en devenant Membre
En savoir plus
Retour
Présentement exposée en salle
Alexandre Évariste Fragonard

François Ier dans l'atelier de Benvenuto Cellini

Artiste(s)

Alexandre Évariste Fragonard
Grasse (France) 1780 – Paris 1850

Titre

François Ier dans l'atelier de Benvenuto Cellini

Date

1820-1830

Matériaux

Huile sur toile

Dimensions

65,5 x 81,5 cm

Crédits

Achat, fonds de la Campagne du Musée 1988-1993 et fonds Cecil et Marguerite Buller, inv. 2004.108

Collection

Art occidental

La famille Fragonard est riche en talents, du peintre rococo au fondateur de la parfumerie de Grasse. Après avoir été l’élève de Jean Honoré, son célèbre père, Alexandre Évariste intègre l’atelier du fameux peintre néoclassique David. Bientôt, il rejoint le goût « troubadour », soutenu par l’impératrice Joséphine. Ces tableaux exécutés avec méticulosité illustrent des scènes anecdotiques et charmantes, tirées d’une histoire nationale vue sous l’angle de la vertu et de la nostalgie. La peinture de Fragonard se situe entre inspiration troubadour et romantisme. Celle-ci illustre un épisode de la vie du célèbre sculpteur italien de la Renaissance, Cellini, invité à la cour de François Ier. Fragonard fait l’éloge d’un mécénat royal éclairé qui sait reconnaître la supériorité du génie. Cellini figure en artiste libre de toute servilité à l’égard du roi. Il assiste avec une attitude empreinte d’une sereine autorité à une scène où le roi montre dans un geste éloquent ce qu’est le grand art à sa maîtresse, la duchesse d’Étampes, ennemie déclarée du sculpteur.

Une touche de culture dans votre boîte courriel
Abonnez-vous à l'infolettre du Musée

Inscription à l'infolettre de la salle Bourgie

Ce site web utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience de navigation et à des fins promotionelles. Pour plus d’informations, veuillez consulter notre politique de confidentialité des données.