Skip to contentSkip to navigation
Devenez Membre
Voir l'horaire de la journée
Visitez le MBAM gratuitement en devenant Membre
En savoir plus
Retour
Présentement exposée en salle
Jean-Victor Bertin

Un intérieur de forêt

Artiste(s)

Jean-Victor Bertin
Paris 1767 – Paris 1842

Titre

Un intérieur de forêt

Date

1826

Matériaux

Huile sur toile

Dimensions

82,2 x 114,5 cm

Crédits

Achat, fonds de l'Association des bénévoles du Musée des beaux-arts de Montréal, fonds Marcel Elefant et fonds de la Campagne du Musée 1988-1993, inv. 2006.50

Collection

Art occidental

Hérité de Poussin, le paysage historique, fruit de réflexions académiques, apparaît comme une combinaison du paysage composé et d’un sujet tiré de la mythologie ou de l’histoire ancienne. Dans la première moitié du dix-neuvième siècle, Bertin devient l’un des représentants majeurs et l’un des pédagogues les plus militants du genre, au point d’être entraîné dans son discrédit lors de la lente mais générale montée du réalisme. Ici, l’argument est emprunté à l'auteur romain Ovide. De retour de la chasse, la déesse Diane s’apprête à se baigner dans la source auprès de laquelle la nymphe Callisto, enceinte de Jupiter, est assise éplorée. La suite est connue : métamorphosée en ourse par Junon, l’épouse jalouse de Jupiter, Callisto périra sous les flèches de Diane. Jupiter la transformera en une constellation, la Grande Ourse. Dans une nature luxuriante et idéalisée, l’artiste choisit des effets variés – ruisseau, arbre brisé, rochers escarpés – qu’il ordonne avec harmonie.

Une touche de culture dans votre boîte courriel
Abonnez-vous à l'infolettre du Musée

Inscription à l'infolettre de la salle Bourgie

Ce site web utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience de navigation et à des fins promotionelles. Pour plus d’informations, veuillez consulter notre politique de confidentialité des données.