Skip to contentSkip to navigation
Devenez Membre
Voir l'horaire de la journée
Visitez le MBAM gratuitement en devenant Membre
En savoir plus
Retour

Jean-Baptiste Camille Corot

L'île heureuse

Artiste(s)

Jean-Baptiste Camille Corot
Paris 1796 – Ville-d'Avray 1875

Titre

L'île heureuse

Date

Vers 1865-1868

Matériaux

Huile sur toile

Dimensions

188 x 142,5 cm

Crédits

Don de la famille de Sir George A. Drummond à la mémoire d'Arthur Lennox Drummond et du capitaine Guy Melfort Drummond, inv. 1919.30

Collection

Art occidental

Ce remarquable tableau raconte l’amitié entre deux compagnons artistes : Charles-François Daubigny et, comme celui-ci appelle son ami, « le père Corot ». Pionniers de la peinture en plein air, ces paysagistes sont des précurseurs de l’impressionnisme. Sur les conseils de Corot, Daubigny s’installe à Auvers-sur-Oise, à proximité de Paris, non loin de l’atelier d’Honoré Daumier. Ils entreprennent de décorer la nouvelle habitation : L’île heureuse est le plus beau des cinq panneaux réalisés par Corot pour le vestibule de Daubigny. Malgré des techniques de peinture innovantes, les « paysages-souvenirs » de la maturité de Corot tiennent davantage de l’esprit classique des maîtres du paysage français du XVIIe siècle Claude Lorrain et Nicolas Poussin. L’île heureuse est une des infinies variations inspirées au peintre par les eaux tranquilles d’un lac bordé de floconneuses frondaisons, dans les brumes de l’aube seulement troublées par d’incertaines figures paysannes. C’est une atmosphère de songerie recomposée où le peintre-poète préfère la sensation à la description, le ton à la couleur.

Une touche de culture dans votre boîte courriel
Abonnez-vous à l'infolettre du Musée

Inscription à l'infolettre de la salle Bourgie

Ce site web utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience de navigation et à des fins promotionelles. Pour plus d’informations, veuillez consulter notre politique de confidentialité des données.