Skip to contentSkip to navigation
Devenez Membre
Voir l'horaire de la journée
Visitez le MBAM gratuitement en devenant Membre
En savoir plus
Retour
Présentement exposée en salle
Jean-Baptiste-Claude Odiot

Moutardier

Artiste(s)

Jean-Baptiste-Claude Odiot
Paris 1763 – Paris 1850

Titre

Moutardier

Date

Entre 1809 et 1819

Matériaux

Argent, vermeil

Dimensions

17,5 x 8,8 x 8,7 cm

Poids

Poids : 614,6 g

Crédits

Don de l'honorable Serge Joyal, C.P., O.C. à l'occasion du 150e anniversaire du Musée des beaux-arts de Montréal

Collection

Arts décoratifs et design

Parmi les sculptures romaines antiques à avoir fortement influencé la culture néoclassique, les vases dits Borghèse et Médicis (1er siècle avant J-C) occupent une place à part. Le premier est retrouvé dans les fouilles des jardins de Salluste à Rome en 1566, alors que le second apparaît dans l’inventaire de la villa Médicis à Rome en 1598.


Le vase Borghèse arrive à Paris en 1808, alors que l’influence antique bat son plein. Napoléon rachète au prince Camille Borghèse – son beau-frère – l’ensemble de la collection familiale de sculptures antiques pour le « Musée Napoléon » alors le Louvre.


Artistes et artisans sont fascinés par la pureté du cratère en calice. La vasque évasée se termine par une lèvre épaisse alors que la panse est renflée. Tandis que le vase Borghèse a perdu ses anses, le vase Médicis, désormais à la Galerie des Offices à Florence, les a conservées : on s’y réfère pour reconstituer la forme complète. Ces orfèvreries témoignent de l’influence de sa silhouette sur la production des orfèvres français, notamment Odiot, Biennais et Giroux.

Une touche de culture dans votre boîte courriel
Abonnez-vous à l'infolettre du Musée

Inscription à l'infolettre de la salle Bourgie

Ce site web utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience de navigation et à des fins promotionelles. Pour plus d’informations, veuillez consulter notre politique de confidentialité des données.