Skip to contentSkip to navigation
Devenez Membre
Voir l'horaire de la journée
Visitez le MBAM gratuitement en devenant Membre
En savoir plus
Retour
Présentement exposée en salle
Agnes Nanogak Goose

Le pouvoir d'un sorcier

Artiste(s)

Agnes Nanogak Goose
Île Baillie (Territoires du Nord-Ouest) 1925 – Ulukhaktok (Territoires du Nord-Ouest) 2001Active à Ulukhaktok

Titre

Le pouvoir d'un sorcier

Date

1969

Matériaux

Gravure sur pierre, 25/50

Dimensions

46 x 61,2 cm

Éditeur

Graveur : Harry Egutak (1925-?)

Crédits

Don de la professeure Sandra Freedman Witelson, inv. 2008.311

Collection

Arts graphiques

L’histoire familiale d’Agnes Nanogak reflète le patrimoine riche et diversifié des Inuvialuits de l’Arctique de l’Ouest canadien. Son père, un Inupiat ayant servi de guide à l’explorateur Vilhjalmur Stefansson, est originaire de Nome, en Alaska, et sa mère de la région du delta du Mackenzie. La famille de Nanogak déménage d’abord à Sachs Harbour sur l’île Banks, puis à Holman (auj. Ulukhaktok) sur l’île Victoria en 1934. Son mari, Wallace Goose, avait vécu à Tuktoyaktuk et à Coppermine.


Cette remarquable représentation d’un chaman traditionnel a probablement été influencée par l’œuvre d’une de ses consœurs, l’artiste chevronnée et chamane Helen Kalvak (1901-1984). Le rite que pratique le chaman trouve sans doute son origine en Alaska. Défiant la mort, les chamans subissent régulièrement des épreuves physiques de force et d’endurance qui témoignent de leurs pouvoirs surnaturels. Ici, le chaman survit à la strangulation qui, plutôt que de le tuer, fait apparaître l’ours, son puissant esprit auxiliaire.


Le dessin au trait dépouillé de l’artiste est transposé en une gravure sur pierre « négative » typique des estampes produites à Ulukhaktok à la fin des années 1960. L’introduction des feutres et crayons de couleur en 1970, permet à Nanogak, qui travaillait uniquement à la mine de plomb dans la décennie précédente, de s’imposer comme une des meilleures coloristes de sa communauté. Au cours de sa carrière, elle crée des milliers de dessins et signe quelque deux cents estampes. Elle a laissé le souvenir d’une artiste, illustratrice et conteuse parmi les plus douées et les plus prolifiques d’Ulukhaktok.

Une touche de culture dans votre boîte courriel
Abonnez-vous à l'infolettre du Musée

Inscription à l'infolettre de la salle Bourgie

Ce site web utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience de navigation et à des fins promotionelles. Pour plus d’informations, veuillez consulter notre politique de confidentialité des données.